Navigation des articles

equipe-jobboom

Démarrer son entreprise, pourquoi pas?

Vous lancer en affaires à 50 ou 60 ans n’est pas plus difficile qu’à 20 ans. L’aventure pourrait même être une réussite, à condition d’avoir réuni les conditions gagnantes.

Vous approchez l’âge de la retraite et quitter le confort d’un emploi stable pour créer ou acquérir une entreprise vous semble périlleux? Pourtant, votre âge vous confère tous les avantages nécessaires pour y parvenir.

Des acquis non négligeables

Si votre maison est payée et que vos enfants ont terminé leurs études, vous pouvez consacrer du temps à votre projet. «Vous avez alors moins de pression financière qu’une personne de 20 ans», mentionne Louis-Jacques Filion, professeur titulaire et directeur de la Chaire d’entrepreneuriat Rogers-J.-A.-Bombardier à HEC Montréal.

Après avoir passé de nombreuses années sur le marché du travail, vous avez généralement une expérience professionnelle non négligeable. «Nos recherches montrent que les entrepreneurs de 50 ans et plus passent 25 % plus de temps avec des clients potentiels, alors que les jeunes font plus de demandes de subventions et passent beaucoup de temps à remplir les formulaires, explique M. Filion. Or, les subventions obtenues ne garantissent pas le succès d’une entreprise!»

«L’expérience, l’expertise, le savoir-faire, le réseau de contacts que vous avez acquis au cours de votre carrière n’ont pas de prix pour partir en affaires», ajoute Vincent Lecorne, directeur général adjoint au Service d’aide aux jeunes entrepreneurs (SAJE) Montréal Métro.

Les conditions gagnantes

Diriger une entreprise nécessite toutefois une certaine fibre entrepreneuriale et un certain goût du risque. «Il faut que vous soyez prêt à travailler de nombreuses heures, que vous ayez des compétences en gestion pour être en contrôle de vos affaires et que vous déterminiez quels sont les efforts que vous êtes prêt à faire pour quitter le confort d’un emploi et passer des heures à négocier et être parfois des semaines sans revenu», dit M. Lecorne.

Pour financer votre aventure, les actifs que vous avez accumulés au fil des ans peuvent s’avérer avantageux. De nombreux organismes – centres locaux de développement, corporation de développement économique, SAJE, Info entrepreneurs, etc. – vous aideront également à monter votre plan d’affaires pour partir du bon pied.

«L’argent n’est pas le frein principal à la réussite en affaires, rappelle M. Lecorne. Il n’y a pas non plus d’âge idéal pour créer ou acquérir une entreprise. Seule la détermination fait la différence!»

Partager

SUR LE MÊME SUJET