Navigation des articles

louise-casavant

Débaucher chez le concurrent : une pratique délicate

Vous souhaitez recruter un des employés de votre concurrent principal? Cette façon de faire n’est pas illégale, mais elle n’est pas non plus sans risque.

Vous sollicitez directement un employé d’une autre compagnie et lui proposez un emploi dans votre entreprise? Cela constitue du débauchage.

«La pratique se voit surtout quand un gestionnaire reçoit le mandat de redresser de façon urgente une situation problématique, tel le départ massif de plusieurs cadres», explique Pauline Abécassis, conseillère en ressources humaines agréée, chasseuse de têtes et présidente de Abécassis Conseil et recherche de cadres.

«Techniquement, il n’y a pas une grande différence entre faire connaître la disponibilité d’un poste par le biais d’une annonce dans le journal ou sur le Web et communiquer directement avec la personne convoitée», commente Gilles Rouleau, conseiller en ressources humaines agréé et président de SAG Ressources humaines inc.

Tous ne partagent cependant pas son avis. À preuve : le débauchage d’employés n’a pas bonne réputation dans le monde du travail, et les gestionnaires qui y ont recours doivent en être conscients.

Dangers en vue

«Manifestement, il ne s’agit pas d’une pratique respectueuse, commente Mme Abécassis. En y recourant, on fait savoir que ce type de comportement est acceptable pour nous et qu’on pourrait récidiver. Les autres employeurs tiendront pour acquis qu’ils peuvent aussi venir jouer dans nos plates-bandes si l’occasion se présente.»

Avant d’aller vous servir chez les autres, évaluez bien les risques que vous courez. «N’oubliez pas que le monde est petit, surtout si on travaille dans un domaine spécialisé. Rien ne vous dit que vous ne vous retrouvez pas un jour avec un patron à qui vous aviez déjà volé des employés», fait remarquer Mme Abécassis.

Solution de rechange

Le poste que vous cherchez à pourvoir comporte des exigences très pointues? Vous devez recruter directement dans le marché parce que les moyens traditionnels (journaux, Web) ne donnent pas de résultats? Faites appel à un chasseur de têtes. Celui-ci servira alors d’intermédiaire entre vous et les employés de vos concurrents.

«Vous ne dites pas à un chasseur de têtes qui aller chercher ni où le faire. Vous lui faites part de ce que vous recherchez et vous lui confiez le mandat de trouver la bonne personne, explique Mme Abécassis. C’est là toute la différence, et c’est ce qui fait que cette pratique, contrairement au débauchage d’employés, est respectée.»

Partager