Navigation des articles

equipe-jobboom

Critiquer avec doigté

Même si vos employés sont motivés et compétents, vous aurez un jour ou l’autre à critiquer leur travail. Voici comment procéder sans les blesser.

Une employée vous a remis un rapport que vous jugez incomplet? Votre adjoint n’a pas été à la hauteur lors d’une rencontre de vente avec des clients potentiels? La seule façon de les aider à améliorer leur travail est de leur communiquer votre insatisfaction. Mais afin d’éviter de miner leur motivation et leur moral, il y a certains principes à respecter.

Établissez un climat propice à la discussion

Lorsque vous abordez votre employé, évitez de prendre un air dramatique qui pourrait créer un climat de suspense.

Pour établir un contact positif, commencez par vérifier si votre employé est disponible et informez-le du sujet dont vous souhaitez l’entretenir.

Dites-lui par exemple : «J’ai lu attentivement ton rapport et j’aurais quelques suggestions à te faire.» Cette manière d’amener votre propos sera mieux perçue par votre employé que si vous lui dites être déçu ou mécontent de son travail.

Signalez les écarts entre sa performance et vos attentes

Plus vos employés comprennent vos attentes envers eux, plus ils sont en mesure d’évaluer leur performance.

Vous avez mentionné à votre subalterne tous les éléments que vous souhaitiez qu’il aborde dans sa présentation devant les clients, mais plusieurs d’entre eux ont été oubliés? Votre salarié ne sera donc pas surpris de vous entendre dire que son travail n’a pas répondu à votre demande.

Commencez la rencontre en rappelant l’engagement initial. Indiquez à votre employé les points qui devaient être mis à l’ordre du jour de la présentation et sur lesquels il ne s’est pas arrêté. Précisez ensuite ce qu’il a fait correctement, comme sa manière de vulgariser les informations ou de retenir efficacement l’attention des clients. Vous renforcerez ainsi le sentiment de compétence de l’employé.

Cherchez les causes possibles de ces écarts

Vous croyez que l’employé s’était mal préparé et qu’il n’avait pas pris soin de lire tous les documents avant cette fameuse présentation? Ne cherchez pas vous-même les causes de sa non-performance. Essayez plutôt de découvrir ce que le principal intéressé en pense.

Posez-lui des questions ouvertes qui favoriseront l’échange. Vous pouvez par exemple lui demander pourquoi il a décidé de passer si rapidement sur cette portion de la présentation. Votre employé doit sentir qu’il est invité à partager sa perception de la situation. Il comprendra ainsi que votre intention est de l’aider à définir l’origine du problème, et à trouver des solutions.

Discutez des solutions possibles et réaffirmez votre confiance

Vous avez mis le doigt sur la cause du problème? Discutez avec votre subalterne des solutions envisageables, comme de la formation ou encore une meilleure communication entre vous deux. Concluez la rencontre en réitérant votre confiance et en le remerciant pour son ouverture.

Partager

SUR LE MÊME SUJET