Navigation des articles

marika-gauthier

Créer son emploi d’été quand on a quinze ans

L’été arrive à grands pas et vous aimeriez vous impliquer dans votre communauté tout en gagnant de l’argent? Créez votre petite entreprise!

Les jeunes qui sont inventifs et qui souhaitent être leur propre patron ont la possibilité de fonder leur entreprise grâce, entre autres, au programme de Coopérative jeunesse de service (CJS) de leur quartier.

Comment ça fonctionne?

Rendez-vous au Carrefour jeunesse-emploi (CJE) de votre région. Un agent de sensibilisation à l’entrepreneuriat jeunesse vous rencontrera afin de cerner vos besoins et de vous accompagner dans votre cheminement. Si vous préférez travailler en équipe, vous vous pourrez vous intégrer à un groupe de 10 à 15 jeunes, âgés de 14 à 17 ans, avec qui vous monterez une entreprise de type coopérative. «En participant à une CJS, vous apprendrez à gérer une vraie entreprise. Vous devrez choisir des dirigeants pour la compagnie, décider quels services vous offrirez à vos clients et répartir les tâches et responsabilités entre les membres de votre groupe», explique Romy Daigle, agente de sensibilisation à l’entrepreneuriat jeunesse. La possibilité de démarrer un projet en solo vous est aussi offerte. Dans les deux cas, un spécialiste en entrepreneuriat vous épaulera dans vos démarches.

«Tout au long du processus, les jeunes expérimentent les étapes qui mènent à la réalisation de leur projet et apprennent les rudiments de l’entrepreneuriat», explique Mme Daigle. Pour débuter, il vous faudra trouver une idée d’entreprise. Il est possible d’offrir une multitude de services, de la réparation d’ordinateurs à la fabrication de sacs écologiques. Vous donnerez un nom à votre compagnie, puis vous créerez du matériel promotionnel que vous distribuerez dans votre quartier afin de vous faire connaître. Enfin, si tout fonctionne bien, vous trouverez des clients.

Dans le cas des CJS, l’entraide et la solidarité sont particulièrement valorisées. Le service offert doit être utile à la collectivité. «Dans un quartier très sale, par exemple, on pourrait offrir des services de nettoyage», dit Mme Daigle.

Les avantages

Il est très avantageux pour un jeune de créer sa propre entreprise. Cela se révèle souvent plus payant et valorisant que les emplois disponibles pour les étudiants sans expérience. «De plus, vous développerez votre créativité et votre sens des responsabilités en effectuant différentes tâches liées à la gestion d’une entreprise, telles la réalisation du matériel promotionnel ou la gestion», affirme Mme Daigle.

Ce parcours vous donnera de plus une certaine crédibilité aux yeux d’un futur employeur. «À la lecture de votre curriculum vitae, on comprendra que vous êtes débrouillard puisque vous avez mis sur pied une entreprise. Pour un recruteur, c’est une garantie que vous serez un bon employé», soutient Mme Daigle. L’expérience pourrait même vous donner le goût de faire partie de la nouvelle génération d’entrepreneurs.

Ressources

Partager

SUR LE MÊME SUJET