Navigation des articles

sylvie-l-rivard

Conciliation travail-famille : des mesures qui sortent de l’ordinaire!

enfant_bureau

Certaines entreprises sortent des sentiers battus en offrant des mesures de conciliation travail-famille bien originales.

Service de conciergerie

Des entreprises proposent à leurs employés un service de conciergerie, qui s’occupe de réaliser pour eux une foule de petites tâches du quotidien. Par exemple : nettoyage à sec, repassage ou retouche de vêtements, cordonnerie, changement de pneus et clinique de vaccination contre la grippe saisonnière.

«Certaines organisations fournissent un service de traiteur pour que les employés puissent emporter à la maison un bon souper, ajoute Marianne Roberge, consultante en conciliation travail-famille et présidente de la firme KOEVÄ, à Saint-Romuald. Elles peuvent même faire des achats d’épicerie et réserver des billets d’avion ou des chambres d’hôtel pour les vacances familiales.»

Aide à domicile

Dans le même esprit, des prestations au domicile du salarié sont parfois offertes, poursuit Marianne Roberge. «L’entreprise peut faire appel à des fournisseurs pour que les travailleurs aient accès à une banque de gardiennes ou de préposés pour du soutien à domicile pour leurs parents âgés.»

Cheminements de carrière adaptés

«Certaines entreprises acceptent que votre cheminement de carrière soit mis en veilleuse pour tenir compte de vos engagements personnels et familiaux», observe Guylaine Deschênes, consultante en ressources humaines et auteure du livre L’art de concilier le travail et la vie personnelle. Par exemple, si vous attendez un bébé ou accompagnez votre conjoint dans ses traitements contre le cancer, on acceptera votre refus d’une promotion, mais cela n’empêchera pas la direction de penser à vous lorsque vous serez de nouveau disposé à relever des défis.

Coup de pouce pour la garde d’enfants

L’implantation de garderies en milieu de travail n’est pas à la portée de toutes les organisations. Par contre, d’autres mesures sont possibles, note Guylaine Deschênes. Parmi celles-ci : la réservation de places dans une garderie près du travail, une subvention pour un service de garde privé, un service de dépannage occasionnel en entreprise ou la permission d’emmener un enfant au travail lors de journées pédagogiques.

Un esprit sain dans un corps sain

«Il y a des organisations qui disposent d’équipements sportifs et de salles de jeux. D’autres offrent des cours de yoga ou de tai-chi et engagent des masseurs professionnels pour leurs troupes», souligne Guylaine Deschênes. Plus en forme et moins stressés, les travailleurs font un meilleur boulot.

Dans ce dossier

Partager