Navigation des articles

isabelle-bedard

Comment tirer le maximum de la prise de références?

Comment tirer le maximum de la prise de références?

Photo : Rido / Shutterstock

Votre candidat est choisi; il a bien performé à la première entrevue, et la deuxième entrevue vous a pleinement convaincu. Mais n’allez pas trop vite! Le processus de recrutement n’est pas terminé, en dépit de votre enthousiasme : ne négligez pas l’étape de la prise de références.

La prise de référence vous permettra d’obtenir des informations supplémentaires au sujet du candidat pour bien compléter son dossier.

Toutefois, il n’est pas possible d’appeler qui l’on veut quand bon nous semble! Vous devez d’abord obtenir une autorisation écrite du candidat pour recueillir des renseignements à son sujet.

Par la suite, communiquez avec trois ou quatre personnes parmi la liste des gens qu’il vous suggérera d’appeler. Évidemment, il est peu probable qu’il placera sur cette liste le nom d’un employeur qui l’a congédié ou avec qui il avait un conflit de personnalités… Attendez-vous donc à ne récolter que des commentaires positifs auprès de ses référents.

Par conséquent, n’hésitez pas à demander au candidat s’il serait à l’aise d’ajouter telle ou telle personne à sa liste de référents. Soyez attentif à ce qu’il en dira! S’il accepte, communiquez avec ces personnes et posez-leur des questions qui permettent un large éventail de réponses. Si une personne est hésitante ou qu’elle préfère ne pas répondre à vos questions, c’est qu’il y a peut-être anguille sous roche…

Par ailleurs, de plus en plus d’employeurs ont comme politique de ne jamais donner de références au sujet d’un ancien employé. Ils se limitent à confirmer la période d’emploi, sans ajouter de commentaires. Pour obtenir des références, il faut donc souvent faire preuve de créativité et de débrouillardise!

Poser les bonnes questions

Voici cinq questions utiles pour la prise de références. Accordez une valeur certaine aux éléments de réponses qui seront soulevés de façon unanime par tous les référents.

  • Dans quelles circonstances avez-vous connu le candidat (patron, collègue, client, fournisseur, ami, etc.)?
  • Personnellement, quelle opinion avez-vous de lui? Quel souvenir conservez-vous de lui?
  • Quelles sont ses principales caractéristiques qui vous viennent à l’esprit?
  • D’après vous, pour quelle raison désire-t-il changer d’employeur? Pourquoi a-t-il quitté son dernier emploi?
  • D’après vous, quel serait un environnement de travail idéal pour lui?

La prise de références vous permettra de confirmer votre appréciation du candidat, ou au contraire, de confirmer vos appréhensions. En prenant soin d’ajouter des informations au dossier du candidat, vous réduisez le risque d’une erreur de recrutement et augmentez par conséquent vos chances de réussite.

isabelle-bedard
Isabelle Bédard

Isabelle Bédard, MBA, CRHA, Adm.A et C.M.C., est présidente-directrice générale de CIB Développement organisationnel. Depuis 1998, l’entreprise accompagne les gestionnaires et dirigeants dans la saine gestion de leurs équipes de travail en offrant un service de recrutement et conseils en gestion des ressources humaines. Trouvez-la sur Facebook

Voir ses derniers articles »

Partager