Navigation des articles

leslie-doumerc

Comment réintégrer le marché de l’emploi après une pause familiale

Après plusieurs années passées à la maison à vous occuper des enfants, réintégrer le monde du travail vous démange? Voici quelques conseils pour remettre le pied à l’étrier.

Faites valoir vos nouvelles compétences

Comment «se vendre» auprès d’un employeur après une longue période passée hors du marché du travail? C’est d’autant plus difficile que lorsqu’on a décroché depuis longtemps, on sait moins évaluer ses forces et ses acquis.

Selon Roselyne Mavungu, directrice générale de Compagnie F, un organisme montréalais qui aide les femmes à démarrer leur entreprise et à développer leur carrière, il faut avant tout démontrer la «valeur ajoutée» des mères de famille. «Elles ont appris à gérer le quotidien, à faire de la logistique, à coordonner et à superviser. Être maman, c’est un travail à temps plein!» Pour bâtir un CV à votre avantage, suivez les conseils de cet article : Mère au foyer? Pensez CV!

Le bénévolat, un bon tremplin

Après des études en musique, Sonia Laroche est aujourd’hui assistante natale dans une maison de naissance. Entre-temps, elle a passé sept années chez elle à s’occuper de ses deux enfants. «Pendant cette période, j’ai fait beaucoup de bénévolat en tant qu’animatrice et coordonnatrice à la Maison des Familles de Granby et région. Je ne voulais pas perdre le lien avec le monde du travail.»

Son implication a été avantageuse : l’organisme lui a offert plusieurs formations qu’elle a pu faire valoir auprès de son employeur actuel.

Roselyne Mavungu vante, elle aussi, les mérites du bénévolat ou du stage : «Le Québec a une très belle expertise de vie associative et communautaire; il faut profiter de cet apport de ressources humaines pour se bâtir une expérience.»

Anticipez le changement de rythme

À la maison, votre rythme de vie est calqué sur celui des enfants. Il est important d’anticiper le retour au boulot en s’adaptant à l’avance aux horaires de travail. «Pour reprendre la routine du matin, on peut se lever comme si on partait travailler et déposer les enfants dans une halte-garderie», propose Roselyne Mavungu.

Pendant cette période de temps libre, planifiez une activité reliée au travail : par exemple, préparez des CV, contactez des employeurs, suivez des cours de mise à niveau, etc.

Enfin, une fois sur le marché du travail, si cela est possible, essayez de négocier avec votre employeur un retour progressif. Par exemple, commencez à travailler trois jours par semaine.

Partager