Navigation des articles

marc-andre-sabourin

Comment rédiger une lettre de démission?

Trouver les bons mots pour annoncer son départ n’est pas toujours facile. Voici quelques conseils de rédaction de votre lettre de démission.

La lettre de démission est l’une des dernières impressions que vous laissez à votre employeur. Elle peut vous aider à obtenir de bonnes références, à condition d’être polie!

Soyez professionnel

Lorsque vous démissionnez, deux éléments doivent absolument figurer dans votre lettre : la date de remise et le préavis, qui est habituellement de deux semaines.

«Remerciez aussi votre employeur pour les compétences que vous avez acquises en travaillant pour lui», recommande Stéphanie Morin, conseillère en ressources humaines agréée et présidente de Véripass, une entreprise spécialisée en vérification des antécédents. Vous démontrerez ainsi votre professionnalisme.

Dans la même optique, évitez de vous défouler et de critiquer votre patron. «Cela ne ferait que vous nuire le jour où vous aurez besoin de références.»

Le boss en premier

Remettez votre lettre en personne à votre supérieur. «Votre patron ne doit pas apprendre votre démission par un autre employé, car ça risquerait de créer des conflits à la veille de votre départ», souligne Gilles J. Ferland, conseiller en ressources humaines agréé et conseiller principal chez Services-conseils Gilles Ferland.

Ensuite, déposez une copie conforme de la lettre aux ressources humaines et conservez un exemplaire. «Ainsi, votre employeur ne pourra pas dire qu’il n’a jamais reçu votre démission», explique Mme Morin.

Partager

SUR LE MÊME SUJET