Navigation des articles

marc-andre-sabourin

Comment réagir à une mauvaise évaluation?

Votre évaluation de rendement annuelle ne tourne pas en votre faveur? Pas de panique! Cette rencontre sert justement à repartir du bon pied.

Une évaluation de rendement négative n’est pas une sanction, mais une occasion de vous reprendre en main. Vous devez toutefois accepter la critique et faire des efforts pour revenir sur la bonne voie.

Maîtriser vos émotions

Pendant la rencontre, «ne laissez pas vos émotions prendre le dessus», recommande Martine Deschamps, conseillère en ressources humaines et gestion de la relève chez SynerAction Management, une firme spécialisée en formation et en coaching. Demeurez attentif aux commentaires de votre employeur. Si une remarque vous surprend, exigez des explications. Votre patron vous reproche de ne pas être assez efficace? Demandez-lui pour quel projet il croit que vous n’avez pas donné votre cent pour cent. Vous démontrerez ainsi votre volonté de comprendre ses critiques pour mieux remédier à la situation.

Demander des outils

Si vous ne pouvez pas corriger certaines lacunes par vous-même, sollicitez l’aide de votre patron. «Par exemple, si votre supérieur trouve que votre niveau d’anglais n’est pas suffisant, il pourrait peut-être vous payer des cours», illustre Frédérick Blanchette, associé chez Solertia, une firme de consultation en ressources humaines. C’est le travail de votre employeur de vous outiller pour atteindre les objectifs qu’il vous fixe.

Garder le contact

Après l’évaluation de rendement, «vous pouvez faire un plan d’action simple comprenant deux ou trois buts précis. Montrez-le à votre patron pour lui indiquer que vous vous ressaisissez», suggère Mme Deschamps. Le plus important dans tout cela? Faire un suivi régulier avec votre supérieur. «Vous saurez ainsi si vous êtes sur le bon chemin.»

Partager

SUR LE MÊME SUJET