Navigation des articles

equipe-jobboom

Comment faire valoir son bilinguisme?

Si une offre d’emploi exige le bilinguisme, dois-je me contenter d’indiquer ma maîtrise de l’anglais et du français dans mon CV ou dois-je envoyer ma lettre d’accompagnement et mon CV dans les deux langues?

Envoyer des documents rédigés dans les deux langues n’est pas une bonne idée, car cela multiplie la masse de données que reçoivent les recruteurs. À moins que l’offre d’emploi ne l’exige, inutile aussi d’envoyer une lettre d’accompagnement et un CV en anglais pour un poste qui demande le bilinguisme. Un document rédigé en anglais ne prouve pas nécessairement que vous maîtrisez cette langue, car il peut très bien avoir été traduit du français à l’anglais par un professionnel.

Il est toutefois important de mettre dans votre CV et votre lettre toute expérience qui prouve votre bilinguisme, par exemple si vous avez étudié en anglais, si vous avez travaillé à l’étranger dans un milieu anglophone ou encore si vous avez œuvré auprès d’un patron anglophone. Cela permet au recruteur de constater que vous possédez une réelle expérience pratique de l’anglais.

Attendez-vous à ce que votre connaissance de l’anglais soit testée en entrevue. C’est l’occasion pour l’employeur d’évaluer cette compétence. Si le poste requiert le bilinguisme, une partie de l’entrevue se déroulera certainement en anglais. Vous pourriez aussi devoir rédiger un texte en anglais ou répondre à un questionnaire pour tester vos aptitudes à l’écrit. Pour vous préparer, il est bon de simuler des entrevues en anglais avec un ami. Vous pouvez aussi lire et rédiger des textes en anglais.

Notez que si vous postulez pour un emploi dans une entreprise du Canada anglais ou des États-Unis ayant une succursale au Québec, il est pertinent de vérifier la langue dans laquelle on veut recevoir vos documents. Dans ce cas, peut-être le recruteur est-il anglophone et qu’il serait préférable de les envoyer en anglais. La règle veut qu’on réponde en français à une offre d’emploi rédigée en français, et vice versa. Mais dans le doute, vérifiez auprès du service des ressources humaines de l’entreprise. Good luck!

Partager

SUR LE MÊME SUJET