Navigation des articles

lisa-marie-noel

Comment être dans la mire des recruteurs?

Homme qui regarde avec des jumelles

Photo : Hasloo Group Production Studio/Shutterstock

Les employeurs cherchent des candidats et vous cherchez un emploi. Pourquoi ne pas avoir recours aux services d’agences de recrutement et de chasseurs de têtes pour vous mettre en contact?

Chasseurs de têtes

Même si traditionnellement, ce sont les chasseurs de têtes qui contactent les candidats potentiels, rien n’empêche de prendre les devants et de s’inscrire dans leur banque de candidats.

Certains sites Internet, comme celui de la firme Michel Pauzé et associés, permettent de le faire en ligne. Le président et fondateur de l’entreprise, Michel Pauzé, recommande de consulter régulièrement les sites et de postuler chaque fois qu’un poste correspond à ses compétences et aspirations. Si le profil est bien celui recherché, le chasseur de têtes contactera alors le candidat pour une préentrevue téléphonique. «S’il y a un intérêt, on le rencontrera en personne», explique M. Pauzé.

Agences de recrutement

Les agences de recrutement fonctionnent sensiblement de la même façon. «Nous offrons des services qui facilitent la tâche des chercheurs d’emploi. Ils peuvent postuler pour un poste affiché en ligne ou contacter l’un de nos conseillers en emploi par téléphone ou le rencontrer», mentionne David Pourreaux, directeur du bureau du centre-ville de Montréal pour Hunt Personnel.

Pour trouver une agence de recrutement dans sa région, on consulte le site de l’Association nationale des entreprises en recrutement et placement de personnel, dans la section «Adhésion».

L’importance du CV

Même si les agences de recrutement et les chasseurs de têtes sont d’abord au service des entreprises à la recherche d’employés, il est possible de les faire travailler à son avantage. Pour être remarqué par eux, il faut mettre en relief le CV qu’on leur fait parvenir.

«Quand un candidat envoie un CV, l’objectif est d’obtenir une entrevue. Il doit savoir parler de lui mais pas trop», dit M. Pauzé. Ainsi, il est préférable d’éviter les CV de plus de trois pages et de se borner à indiquer uniquement les expériences et les formations pertinentes liées à l’emploi convoité.

Inutile de mentionner qu’à 14 ans, vous tondiez le gazon chez les voisins!

Savoir ce qu’on cherche

Les recruteurs et les chasseurs de têtes gèrent le dossier de centaines de personnes. Comment faire pour qu’ils nous voient comme le candidat idéal à proposer à leurs clients? «Il faut savoir précisément ce que l’on recherche. Cela facilite le travail des conseillers en emploi des agences de recrutement. Notre rôle n’est pas d’aider les candidats à faire des choix de carrière…», précise M. Pourreaux.

Partager

SUR LE MÊME SUJET