Navigation des articles

louise-casavant

Comment devenir un bon patron?

patron_bureau

Vous venez d’être promu gestionnaire? Attelez-vous : il vous faudra des mois pour maîtriser vos nouvelles fonctions. Il est toutefois nécessaire d’établir rapidement votre crédibilité comme cadre.

Passer d’employé à gestionnaire représente une des étapes les plus difficiles dans un cheminement de carrière, fait remarquer Mathieu Jeanneau, conseiller principal au service Consultation-Capital humain chez Deloitte, un cabinet de services professionnels.

Les nouveaux gestionnaires sont souvent déroutés par l’ampleur et la diversité de leurs nouvelles fonctions, ajoute Alain Gosselin, directeur associé à la Formation des cadres et des dirigeants à HEC Montréal.

Assumer son nouveau rôle

En tant que nouveau gestionnaire, vous devrez prendre de la distance par rapport à vos anciennes fonctions. «Rencontrez individuellement les employés qui sont maintenant sous votre supervision pour obtenir leurs suggestions pour l’avenir», explique M. Gosselin. Cela permet d’ouvrir la communication avec eux.

Vous connaissez les autres employés qui convoitaient votre nouveau poste? Assurez-vous de leur exprimer votre empathie. «Faites-leur comprendre que leur collaboration vous est essentielle afin d’éviter les frictions», conseille M. Jeanneau.

Évitez de vouloir tout contrôler. «Cela donnerait l’impression à vos anciens collègues que vous voulez faire le travail à leur place», commente M. Gosselin. Valorisez plutôt l’expérience particulière qu’ils peuvent avoir acquise et intégrez-les par exemple dans des projets spéciaux, conseille M. Jeanneau. «Une fois à l’aise dans vos nouvelles fonctions, assurez-vous d’exprimer des attentes claires à chacun et de leur fournir du feedback sur une base régulière.»

Malgré vos réunions et vos activités prenantes de gestionnaire, soyez disponible pour vos employés. Assurez-vous en outre d’être présent tous les matins au bureau pour les saluer et vous informer de leur travail. «Cela demande une grande disponibilité, surtout durant les deux premières années», met en garde M. Gosselin.

Savoir s’entourer

Évitez de faire croire que vous connaissez tout dès votre arrivée en poste. Cela pourrait irriter vos collègues. Prenez plutôt l’habitude de demander des conseils aux autres cadres de votre entreprise pour savoir ce que vous pouvez améliorer et comment. Par ailleurs, «faites valider vos décisions importantes auprès d’un supérieur, de façon à vous assurer de son appui au moment de les mettre en œuvre», conseille M. Jeanneau.

Partager