Navigation des articles

anne-marie-tremblay

Changer de domaine, c’est possible?

Les qualités qui font un bon gestionnaire sont souvent transférables dans d’autres milieux de travail. Et bonne nouvelle, dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre, les employeurs se montrent plus ouverts à ces changements de cap.

Avant de vous lancer, vérifiez si la transition souhaitée est possible sans formation spécifique. Par exemple, il est impossible de s’improviser directeur d’ingénierie sans être ingénieur. «Il ne faut pas hésiter à contacter des gestionnaires qui travaillent déjà dans le domaine qui nous attire pour les questionner. Sinon, tournez-vous vers les associations professionnelles», conseille Éric Picard, conseiller en ressources humaines agréé (CRHA) et président de FOCUS Services Conseils.

Faites valoir vos compétences en gestion

«Un bon gestionnaire doit avoir une bonne capacité à exercer son leadership», soutient Dominique Gagnon, conseillère en ressources humaines agréée pour la firme Tendance Rh. Il doit faire valoir ses qualités de rassembleur. Devant un bon candidat, certains employeurs sont prêts à faire un compromis sur le manque de compétences techniques, par exemple la connaissance d’un logiciel spécialisé, quitte à offrir une formation d’appoint.

Évitez les virages à 180 degrés

«Pour faciliter la transition, mieux vaut rester le plus près possible du chemin que vous avez parcouru, souligne Alain Parrot, président de Parrot, recherche de cadres. Il sera plus facile de faire un lien entre votre expérience et ce que vous aimeriez faire.» Si vous êtes gestionnaire dans une entreprise de jeu vidéo, vous pourriez trouver un poste dans le domaine des nouvelles technologies, par exemple.

Soyez prêt à refaire vos preuves

En changeant de domaine, vous devrez peut-être refaire vos preuves. «Si vous étiez directeur d’une usine de pâtes et papiers et que vous vous dirigez dans un autre domaine du secteur manufacturier, il y a fort à parier qu’il vous faudra diminuer d’échelon et devenir chef de soir par exemple, le temps de montrer votre valeur», indique Isabelle de Billy, recherchiste pour la firme de recrutement Shore et associé.

Partager

SUR LE MÊME SUJET