Navigation des articles

equipe-jobboom

Les changements technologiques favoriseraient les inégalités

Les_changements_technologiques_favoriseraient_les_inegalites

La cause des inégalités? L’avantage salarial des travailleurs qui maîtrisent les technologies et non le déclin des syndicats.

Les riches s’enrichissent, les pauvres s’appauvrissent, le refrain est connu. Ce qui l’est moins, ce sont les causes de l’augmentation de l’écart entre les uns et les autres.

Deux théories se font concurrence. La première jette le blâme sur le déclin de la syndicalisation, notamment aux États-Unis. La seconde suspecte plutôt les changements technologiques, qui créent une demande – et donc des hausses de salaire – pour les travailleurs les plus qualifiés.

L’œuf ou la poule?

Des travaux de Baris Kaymak, chercheur au Département de sciences économiques de l’Université de Montréal, tendent à confirmer la seconde explication.

Au cours des années 1950, dans les entreprises non syndiquées, les salaires ont augmenté pour les travailleurs les mieux qualifiés, alors qu’ils ont diminué pour les moins qualifiés. Dans les entreprises syndiquées, par contre, la croissance des salaires a été la même pour les deux groupes, de sorte que les travailleurs les plus qualifiés ont eu tendance à migrer vers les milieux non syndiqués.

En somme, les inégalités seraient dues aux changements technologiques, et le déclin des syndicats ne serait qu’un effet secondaire.

Source : Fonds de recherche Société et culture

Autres nouvelles :

commentez@jobboom.com

Partager