Navigation des articles

equipe-jobboom

Carrières d’avenir : Audioprothèse

prothese_auditive

Perspectives d’emploi et débouchés pour les diplômés du DEC Audioprothèse.

L’audioprothésiste accompagne les patients atteints de troubles auditifs. Le vieillissement de la population alimente les besoins en diplômés en audioprothèse, puisque le nombre de personnes malentendantes est grandissant

Selon l’Ordre des audioprothésistes du Québec, 33 % des personnes de ­65 ans et plus souffrent d’un problème auditif. Cette proportion atteint 50 % chez les 75 ans et plus.

Profil recherché

L’audioprothésiste doit aimer travailler en relation d’aide et avoir des habiletés en communication.

Le diplômé doit aussi s’adapter facilement­ aux différents types de clientèles. On rencontre autant des personnes âgées que des enfants. Il faut pouvoir mettre tout le monde à l’aise, être patient et attentif à leurs besoins.

Comme le secteur est en constante évolution, l’audioprothésiste doit s’intéresser aux nouvelles technologies. Les appareils sont aujourd’hui plus discrets, et peuvent même être branchés aux téléphones intelligents et aux ordinateurs. Il faut se tenir au courant des derniers progrès et être curieux pour connaître les différents produits.

Perspectives

Les diplômés sont généralement embauchés dans des bureaux d’audioprothésistes. Certains choisissent toutefois d’ouvrir leur propre cabinet ou de racheter les parts de leur employeur. Des débouchés s’offrent aussi dans les centres de recherche et de développement de prothèses auditives, où les diplômés peuvent devenir représentants.

La génération vieillissante des babyboomers offre de beaux défis aux diplômés. Les patients d’aujourd’hui sont plus à l’aise financièrement qu’il y a dix ans; ils ont les moyens de s’offrir des prothèses plus sophistiquées et demandent des ­dispositifs qui s’adaptent à leur vie active.

Il faut être membre de l’Ordre des audioprothésistes du Québec pour porter le titre d’audioprothésiste.

Plus d’information

Statistiques

Comment interpréter l’information

Nombre de diplômés : 18
Diplômés en emploi : 93,3 %
À temps plein : 85,7 %
En rapport avec la formation : 83,3 %
Aux études : 0 %
Taux de chômage : 0 %
Salaire hebdomadaire moyen : 833 $

Source : La Relance au collégial en formation technique – 2013

Pour connaître les établissements qui offrent ce programme, consultez l’Inforoute de la formation professionnelle et technique.

Découvrez une centaine de formations gagnantes offrant d’excellentes perspectives d’emploi dans notre section Carrières d’avenir.
Partager