Navigation des articles

equipe-jobboom

Carrières d’avenir : Technologie de la mécanique du bâtiment

mecanique_batiment

Perspectives d’emploi et débouchés pour les diplômés du DEC Technologie de la mécanique du bâtiment.

Les diplômés en technologie de la mécanique du bâtiment assurent le bon fonctionnement des systèmes mécaniques (ventilation, climatisation, plomberie, chauffage ou réfrigération) et gèrent la dépense énergétique des bâtiments.

Les techniciens en mécanique du bâtiment jouent un rôle clé dans les entreprises.La difficulté de trouver des diplômés peut mettre un frein à un projet d’expansion, par exemple.

Profil recherché

Avoir le sens de l’organisation est important. Il faut mener les projets de A à Z et être précis dans ses estimations. Une entreprise peut perdre un appel d’offres à 100 $ près.

Il faut aussi aimer la technologie, désormais au cœur du métier. L’immotique (la possibilité de régler des systèmes de chauffage, d’éclairage ou de sécurité à distance grâce à l’informatique) prend de plus en plus de place, surtout avec le vieillissement de la population.

Perspectives

Le travail du technicien en méca­ni­que­ du bâtiment passe souvent inaperçu. Les gens aiment que leur salle de conférences soit à la bonne ­température, mais n’imaginent pas que quelqu’un est derrière tout ça. Le technicien a pourtant un rôle clé pour maximiser le confort des constructions.

L’évolution technologique et le ­changement des normes environnementales représentent de grands défis. Par exemple, des outils de modélisation 3D sont ­utilisés pour la conception des systèmes des bâtiments, qui contiennent de plus en plus d’équipements visant à améliorer leur efficacité énergétique.

Également, les diplômés doivent désormais se familiariser avec les nouvelles sources d’énergie, comme la géothermie ou le solaire.

Plus d’information

Statistiques

Comment interpréter l’information

Nombre de diplômés : 126
Diplômés en emploi : 67 %*
À temps plein : 100 %
En rapport avec la formation : 95,2 %
Aux études : 29,8 %
Taux de chômage : 3,1 %
Salaire hebdomadaire moyen : 751 $

Source : La Relance au collégial en formation technique – 2013

* Ce faible taux d’emploi peut s’expliquer par le pourcentage élevé de diplômés qui poursuivent leurs études (29,8 %).

Pour connaître les établissements qui offrent ce programme, consultez l’Inforoute de la formation professionnelle et technique.

Découvrez une centaine de formations gagnantes offrant d’excellentes perspectives d’emploi dans notre section Carrières d’avenir.
Partager