Navigation des articles

equipe-jobboom

Carrières d’avenir : Techniques d’orthèses visuelles

ortheses_visuelles

Perspectives d’emploi et débouchés pour les diplômés du DEC Techniques d’orthèses visuelles.

Une fois l’ordonnance de l’optométriste en main, l’opticien prépare les lentilles et ajuste les montures, des tâches qui demandent de la précision.

Beaucoup d’étudiants travaillent comme conseillers pendant leurs études. Une fois leur diplôme en poche, ils obtiennent un poste d’opticien.

Le besoin de main-d’œuvre s’est fortement accentué au cours des dernières années, notamment à cause du vieillissement de la population. De plus en plus de gens ont besoin de lunettes et de lentilles cornéennes; il faut donc davantage de professionnels de la vision pour les servir.

Profil recherché

Des lunettes, c’est assez fragile; et comme il y a des petites pièces, il faut avoir de la dextérité et être minutieux pour effectuer les réparations ou pour faire le taillage des verres et le montage des lunettes.

L’opticien doit démontrer de l’entregent, puisqu’un bon service à la clientèle est essentiel. Le client qui arrive d’une visite chez l’ophtalmologiste ou l’optométriste a non seulement une ordonnance, mais aussi un certain nombre de questions. Il faut donc être capable de bien expliquer et de bien vulgariser.

Perspectives

Comme les technologies de l’optique évoluent sans cesse, l’opticien a la responsabilité de maintenir ses compétences à jour. Il peut parfaire ses connaissances en suivant les programmes de formation continue de l’Ordre des opticiens d’ordonnances du Québec ou d’un établissement d’enseignement.

Selon ses ambitions, l’opticien peut, entre autres, occuper un poste dans une lunetterie, dans un cabinet d’optométrie ou au sein d’une entreprise de lentilles et de montures.

Il peut aussi devenir gérant d’une succursale ou même démarrer sa propre entreprise, notamment dans certaines régions du Québec où il n’y a pratiquement pas d’opticiens.

Il faut être membre de l’Ordre des opticiens d’ordonnances du Québec pour porter le titre d’opticien d’ordonnances.

Plus d’information

Statistiques

Comment interpréter l’information

Nombre de diplômés : 87
Diplômés en emploi : 90,9 %
À temps plein : 96 %
En rapport avec la formation : 97,9 %
Aux études : 7,3 %
Taux de chômage : 0 %
Salaire hebdomadaire moyen : 723 $

Source : La Relance au collégial en formation technique – 2013

Pour connaître les établissements qui offrent ce programme, consultez l’Inforoute de la formation professionnelle et technique.

Découvrez une centaine de formations gagnantes offrant d’excellentes perspectives d’emploi dans notre section Carrières d’avenir.
Partager