Navigation des articles

equipe-jobboom

Carrières d’avenir : Sciences et technologie des aliments

controle_fromage

Perspectives d’emploi et débouchés pour les diplômés du baccalauréat en sciences et technologie des aliments.

Les diplômés améliorent la qualité des produits alimentaires et leurs procédés de fabrication et de distribution, en plus de concevoir et développer de nouveaux aliments.

Ce qu’on mange est devenu très important et la concurrence est forte sur le plan industriel. La demande d’aliments santé (moins de gras, moins de sel, probiotiques, etc.), sans risques, dont la production et l’emballage respectent l’environnement, ne cesse d’augmenter. Cette industrie en pleine croissance offre d’excellentes perspectives d’emploi à long terme.

Profil recherché

Les qualités requises sur le terrain varient en fonction du type de poste occupé. En production des aliments, il faut savoir planifier, être apte à résoudre des problèmes comme des bris d’équipement ou la rupture de stock d’un ingrédient, être capable de travailler sous pression, d’organiser et de rassembler le personnel.

En contrôle de la qualité, on mise davantage sur la rigueur dans l’application des normes, notamment pour éviter tout risque microbiologique.

De manière générale, il faut avoir une passion pour les aliments, la science et la société dans son ensemble.

Perspectives

Les diplômés s’imaginent volontiers en train de développer des produits et des marchés d’entrée de jeu. Ce n’est pas toujours le cas, même si certains candidats décrochent de très bons emplois tout de suite après un stage. Les premiers emplois sont généralement techniques, mais évoluent rapidement vers les postes de coordination, de gestion, de création d’aliments ou de consultation.

Les diplômés devront être capables d’anticiper les besoins et les choix des consommateurs, de plus en plus exigeants. Par exemple, les gens veulent des aliments qui soient le plus naturels possible, avec de moins en moins d’agents de conservation, tout en restant attrayants et abordables, et sans le moindre risque d’intoxication.

Plus d’information

Statistiques

Comment interpréter l’information

Nombre de diplômés : 41
Diplômés en emploi : 84,0 %
À temps plein : 85,7 %
En rapport avec la formation : 88,9 %
Aux études : 16,0 %
Taux de chômage : 0,0 %
Salaire hebdomadaire moyen : 933 $

Source : La Relance à l’université – 2013

Découvrez une centaine de formations gagnantes offrant d’excellentes perspectives d’emploi dans notre section Carrières d’avenir.
Partager