Navigation des articles

equipe-jobboom

Carrières d’avenir : Santé, assistance et soins infirmiers

infirmiers

Aperçu des perspectives d’emploi et débouchés pour les diplômés du DEP Santé, assistance et soins infirmiers.

Les départs à la retraite et les nombreux congés de maternité stimulent la demande de diplômées* dans ce milieu majoritairement féminin. Bien souvent, le recrutement commence bien avant la fin de leurs études.

Plusieurs actes ont été délégués aux infirmières auxiliaires à la suite de la réorganisation du travail dans les hôpitaux, ce qui favorise leur embauche. Les tâches en soins infirmiers sont de plus en plus effectuées par ces diplômées, alors que le travail administratif est confié aux infirmières formées au collégial.

Profil recherché

En plus de démontrer de l’empathie, l’infirmière auxiliaire doit faire preuve d’écoute active, de respect de la confidentialité et de jugement professionnel. Il faut déceler les symptômes d’un patient même dans son non-verbal afin de les signaler.

Une bonne forme physique, une facilité à gérer le stress et une capacité d’adaptation constituent d’autres atouts. La diplômée est appelée à travailler de jour et de nuit, et dans différentes unités.

Elle doit aussi être capable de soigner des clientèles plus difficiles sans porter de jugement, comme des blessés de la route en état d’ébriété. Le désir de prêter assistance aux autres est fondamental.

Perspectives

L’infirmière auxiliaire a le défi de maintenir ses connaissances à jour en participant à des activités de formation continue. Elle doit rester à l’affût des nouveautés dans les soins et les traitements. Pour gravir les échelons, certaines décident de poursuivre des études au collégial et à l’université.

Celles qui ont trois ans d’expérience et qui s’intéressent à l’enseignement peuvent former les futures infirmières auxiliaires dans les CFP. Elles doivent pour cela s’inscrire au baccalauréat en enseignement professionnel et faire ces études en cours d’emploi en vue d’obtenir le diplôme.

Il faut être membre de l’Ordre des infirmières et infirmiers auxiliaires du Québec pour porter le titre d’infirmière ou infirmier auxiliaire.

*Le féminin est utilisé dans cet article étant donné la très grande proportion de femmes diplômées en santé, assistance et soins infirmiers.

Plus d’information

Statistiques

Comment interpréter l’information

Nombre de diplômés : 2 258
Diplômés en emploi : 85,8 %
À temps plein : 68,1 %
En rapport avec la formation : 90,7 %
Aux études : 6,3 %
Taux de chômage : 4,8 %
Salaire hebdomadaire moyen : 690 $

Source : La Relance au secondaire en formation professionnelle – 2012

Pour connaître les établissements qui offrent ce programme, consultez l’Inforoute de la formation professionnelle et technique.

Découvrez une centaine de formations gagnantes offrant d’excellentes perspectives d’emploi dans notre section Carrières d’avenir.
Partager