Navigation des articles

equipe-jobboom

Carrières d’avenir : Psychoéducation

psychoeducatrice

Aperçu des perspectives d’emploi et débouchés pour les diplômés de la maîtrise en psychoéducation.

Le psychoéducateur intervient auprès des personnes – de la petite enfance au troisième âge – aux prises avec des problèmes d’adaptation, de comportement ou de santé mentale. En contact direct avec sa clientèle, il évalue les difficultés par l’observation, des questionnaires et des tests standardisés.

Profil recherché

Le psychoéducateur doit être bien organisé pour que la planification et la mise en œuvre de son intervention soient réussies.

Observateur, créatif et persévérant, le psychoéducateur fait des animations de groupes de gens en crise ou de personnes en perte d’autonomie. Il faut de bonnes habiletés pour créer des liens et une excellente capacité d’adaptation.

Perspectives

L’Ordre des psychoéducateurs et psychoéducatrices du Québec oblige ses membres à participer à 40 heures d’activités de formation continue tous les deux ans. Celles-ci peuvent porter, par exemple, sur l’intervention de crise auprès de personnes suicidaires, sur l’utilisation de nouveaux instruments d’évaluation ou sur les problèmes de comportement des enfants en milieu scolaire.

Entrée en vigueur en septembre 2012, la Loi modifiant le Code des professions et d’autres dispositions législatives dans le domaine de la santé mentale et des relations humaines a redéfini le rôle des psychoéducateurs en leur réservant désormais certains actes. Par exemple, seuls ceux qui possèdent ce titre professionnel peuvent évaluer les difficultés d’adaptation et les capacités adaptatives d’une personne atteinte d’un trouble mental.

Il faut être membre de l’Ordre des psychoéducateurs et psychoéducatrices du Québec pour porter le titre de psychoéducateur.

Plus d’information

Statistiques

Comment interpréter l’information

Nombre de diplômés : 115
Diplômés en emploi : 96,6 %
À temps plein : 92,9 %
En rapport avec la formation : 96,2 %
Aux études : 2,3 %
Taux de chômage : 0 %
Salaire hebdomadaire moyen : 1 046 $

Source : La Relance à l’université – 2013

Découvrez une centaine de formations gagnantes offrant d’excellentes perspectives d’emploi dans notre section Carrières d’avenir.
Partager