Navigation des articles

equipe-jobboom

Carrières d’avenir : Gestion d’un établissement de restauration

restaurant02

Perspectives d’emploi et débouchés pour les diplômés du DEC Gestion d’un établissement de restauration.

Le programme forme des superviseurs d’un service alimentaire dans les milieux commerciaux ou institutionnels (restaurant, traiteur, cantine, etc.). Beaucoup de restaurants sont à la recherche de gestionnaires, mais le programme est peu connu et les diplômés peinent à combler la demande.

Profil recherché

Il faut maîtriser toutes les facettes de la gestion dans ce domaine. Un intérêt pour la comptabilité et les chiffres est donc indiqué.

L’entregent est aussi une qualité essentielle, puisqu’un client qui se sent bien accueilli reviendra et parlera de son expérience à d’autres personnes. Le bouche-à-oreille est un facteur déterminant du succès dans ce domaine.

Pour composer avec les horaires atypiques, les longues heures de travail et le stress induit par la féroce concurrence, caractéristiques du milieu, il faut avoir des nerfs d’acier et une passion pour le domaine.

Perspectives

Au terme de leur formation, les diplômés peuvent travailler pour des grandes chaînes (restaurants, hôtels, supermarchés) ou en restauration indépendante.

Ceux qui ont la fibre entrepreneuriale peuvent ouvrir un restaurant. C’est le but d’environ 90 % des étudiants au début de la formation, mais plusieurs déchantent. Seulement 20 % terminent avec la même idée. C’est que le nombre de faillites est élevé dans le milieu de la restauration.

Avant d’accéder à un poste de gestionnaire ou d’ouvrir un établissement, le diplômé doit être prêt à faire ses classes et accepter, bien souvent, de travailler quelque temps comme serveur ou cuisinier, par exemple.

Plus d’information

Statistiques

Comment interpréter l’information

Nombre de diplômés : 67
Diplômés en emploi : 68,3 %*
À temps plein : 92,9 %
En rapport avec la formation : 100 %
Aux études : 29,3 %
Taux de chômage : 0 %
Salaire hebdomadaire moyen : 626 $

Source : La Relance au collégial en formation technique – 2013
* Ce faible taux d’emploi peut s’expliquer par le pourcentage élevé de diplômés qui poursuivent leurs études (29,3 %).

Pour connaître les établissements qui offrent ce programme, consultez l’Inforoute de la formation professionnelle et technique.

Découvrez une centaine de formations gagnantes offrant d’excellentes perspectives d’emploi dans notre section Carrières d’avenir.
Partager