Navigation des articles

equipe-jobboom

Carrières d’avenir : Génie industriel

ingenieurs

Perspectives d’emploi et débouchés pour les diplômés du baccalauréat en génie industriel.

Que l’on soit dans une période de ­récession ou de croissance économique, les entreprises ont toujours besoin des ingénieurs industriels afin d’augmenter leur productivité­ ou leur compétitivité. Les entreprises commencent à peine à découvrir qu’elles peuvent innover dans leurs procédés grâce au génie industriel.

Profil recherché

Chargé de travailler à l’amélioration continue des procédés au sein d’une entreprise, l’ingénieur industriel doit avoir un bon esprit de synthèse et ­savoir résoudre des problèmes.

Il peut, par exemple, être amené à ­améliorer la productivité dans les banques en introduisant de nouvelles techniques de gestion, ou à augmenter la productivité d’une entreprise manufacturière en appliquant des techniques d’amélioration continue.

Si des qualités comme la minutie et la débrouillardise sont recherchées, ce sont les qualités humaines qui font la différence au quotidien. Les ingénieurs doivent faire preuve de beaucoup d’entregent et d’écoute, car ils ont à résoudre des problèmes d’organisation du travail.

Perspectives

Si certains secteurs comme la ­fabrication manufacturière recrutent bon nombre d’ingénieurs industriels, ces derniers peuvent en réalité travailler dans toutes les entreprises qui ont besoin d’améliorer leurs procédés.

Au début de leur carrière, les ingénieurs industriels feront surtout de la gestion de projet et pourront, avec le temps, en venir à gérer des équipes et des projets de plus en plus complexes. C’est une bonne voie pour évoluer jusqu’à des postes de direction.

Il faut être membre de l’Ordre des ingénieurs du Québec pour porter le titre d’ingénieur.

Plus d’information

Statistiques

Comment interpréter l’information

Nombre de diplômés : 184
Diplômés en emploi : 85,7 %
À temps plein : 100,0 %
En rapport avec la formation : 81,3 %
Aux études : 10,7 %
Taux de chômage : 2,0 %
Salaire hebdomadaire moyen : 1 136 $

Source : La Relance à l’université – 2013

Découvrez une centaine de formations gagnantes offrant d’excellentes perspectives d’emploi dans notre section Carrières d’avenir.
Partager