Navigation des articles

equipe-jobboom

Carrières d’avenir : Actuariat

actuariat

Aperçu des perspectives d’emploi et débouchés pour les diplômés du baccalauréat en actuariat.

L’actuaire est un expert en évaluation et en gestion de risques à caractère financier. Son travail consiste à appliquer les mathématiques à diverses problématiques et à des enjeux de société, tels que les coûts du système de santé, les régimes de retraite, etc.

Profil recherché

Un intérêt marqué pour les probabilités et les statistiques est un impératif. Des aptitudes en informatique et en finance ainsi qu’une maîtrise de l’anglais sont aussi indispensables.

Très exigeante, la profession demande beaucoup de discipline. Et si ses tâches sont essentiellement solitaires, l’actuaire peut avoir à collaborer avec des comptables, des informaticiens et des analystes financiers.

Perspectives

Afin d’obtenir son titre officiel, l’actuaire doit réussir les examens professionnels de la Society of Actuaries et de la Casualty Actuarial Society. Ces examens sont nécessaires pour obtenir le titre de «Fellow» de l’Institut canadien des actuaires, soit le titre le plus élevé de la profession. Ce titre permet d’accéder à des postes d’importance. Dans le secteur des assurances, notamment, les postes clés de président et de vice-président sont occupés par des actuaires.

Si l’actuaire travaille principalement au sein de compagnies d’assurance et de cabinets de consultation, on le trouve de plus en plus dans les institutions financières, où il effectue, entre autres, de la gestion de risques ou d’investissements.

Plus d’information

Statistiques

Comment interpréter l’information

Nombre de diplômés : 181
Diplômés en emploi : 87 %
À temps plein : 98,9 %
En rapport avec la formation : 88,2 %
Aux études : 10,2 %
Taux de chômage : 1,1 %
Salaire hebdomadaire moyen : 1 131 $

Source : La Relance à l’université – 2013

Découvrez une centaine de formations gagnantes offrant d’excellentes perspectives d’emploi dans notre section Carrières d’avenir.
Partager