Les offres d’emploi les plus populaires, du 20 au 27 mars

Illustration : iCreative3D / Shutterstock

Illustration : iCreative3D / Shutterstock

Jobboom présente les 10 offres d’emploi les plus lues dans son site, du 20 au 27 mars 2015 (semaine 13).

  1. Commis – Préposé(e) aux services de Bibliothèque (poste syndiqué)
    Centre d’accès à l’information juridique
    Autres emplois en Soutien administratif

  2. Agent(e) aux services à bord des trains (Restauration)
    VIA Rail Canada
    Autres emplois en Restauration, hôtellerie, tourisme et loisirs

  3. Agent(e) de ventes au comptoir
    VIA Rail Canada
    Autres emplois en Vente, achat et service à la clientèle

  4. Commis de bureau
    Le Groupe Jean Coutu
    Autres emplois en Soutien administratif

  5. Agent de sécurité
    Casino de Montréal
    Autres emplois en Droit et dans les métiers reliés à la protection du public

  6. Préposé à l’entretien ménager
    Casino de Montréal
    Autres emplois en Restauration, hôtellerie, tourisme et loisirs

  7. Réceptionniste / Commis de bureau
    Bio Biscuit
    Autres emplois en Soutien administratif

  8. Assistante administrative-Junior
    Santé Montréal Collectif
    Autres emplois en Soutien administratif

  9. Partenaire d’affaires, ressources humaines
    Groupe Yellow
    Autres emplois en Ressources humaines et relations industrielles

  10. Conseiller en ressources humaines
    McGill University-Faculty of Medicine
    Autres emplois en Ressources humaines et relations industrielles


Jobboom vous propose aussi


Pour mettre toutes les chances de votre côté

  • La trousse du chercheur d'emploi actif
    Jobboom met à votre disposition une panoplie d’outils et de conseils couvrant tous les aspects de la recherche d’emploi et qui vous aideront à structurer votre démarche d’emploi.
  • La base de la recherche d’emploi
    Comment définir ses objectifs, où trouver des offres d’emploi et bien préparer sa candidature.
  • La base du CV
    Les différents modèles de CV, comment élaborer la lettre de présentation, les éléments à retenir et à éviter.
  • La base de l’entrevue d’embauche
    Comment déjouer les questions-pièges, bien préparer l’entrevue et adopter la bonne attitude.

Faut-il effectuer un suivi après une entrevue d’embauche?

Homme qui parle au téléphone

Photo : Csehak Szabolcs / Shutterstock

Faire ou ne pas faire un suivi auprès du recruteur après une entrevue d’embauche? D’un côté, vous êtes impatient d’avoir des nouvelles, mais de l’autre, vous ne voulez pas paraître harcelant. Que faire? Voici ce qu’en pensent trois recruteurs professionnels.

Un courriel suffit

«Les recruteurs sont souvent bombardés de téléphones de candidats qui demandent des suivis après une entrevue. Il s’agit d’une surcharge de travail pour le recruteur. Il est préférable d’attendre le suivi de la part de ce dernier.

«Il est, par contre, bien vu qu’un candidat, à la suite à une entrevue, envoie un courriel de remerciement au recruteur et au gestionnaire. Dans ce courriel, le candidat peut réitérer son désir de se joindre à l’organisation. Cela démontre sa motivation et son professionnalisme, sans ajouter de lourdeur au travail du recruteur. »

Lucy Rodrigues, Chef de section, acquisition et gestion de talents chez Métro

Déceler les indices

«Tout dépend de la façon dont s’est terminée votre entrevue. En général, les conseillers en recrutement sont assez transparents pour vous faire savoir leurs intentions : si votre candidature les intéresse, ils vous introduiront aux autres employés de la compagnie et vous expliqueront quelle sera la suite des événements.

«Si vous souhaitez tout de même faire un suivi, le courriel est la méthode la plus efficace, puisque les recruteurs sont souvent en entrevue. Vous n’aurez peut-être pas de réponse tout de suite, car il y a souvent plusieurs «urgences» à traiter, mais vous aurez assurément un suivi!»

Maryse Plante, conseillère en ressources humaines senior – Ingénierie et technique chez Adecco Sherbrooke

Une preuve de professionnalisme

«Une lettre de suivi après une entrevue est définitivement un plus. Malheureusement, peu de candidats adhèrent à cette pratique. Je crois que c’est une très belle façon de réitérer son intérêt pour le poste convoité et de laisser savoir que nous aimerions continuer le processus de recrutement.

«Il est également très professionnel d’écrire une lettre de suivi si l’on désire retirer sa candidature. Il se peut que finalement, le poste pour lequel on a passé une entrevue ne corresponde pas à nos objectifs de carrière. Informer le recruteur des raisons de cette décision l’aidera à comprendre et, au besoin, lui permettra d’ajuster son approche de recrutement.»

Valérie Randone, chef d’équipe et conseillère en recrutement – Amérique du Nord chez Drake International

En savoir plus



Voir d’autres articles de la série «L’avis du recruteur».

Les offres d’emploi les plus populaires, du 13 au 20 mars

Illustration : iCreative3D / Shutterstock

Illustration : iCreative3D / Shutterstock

Jobboom présente les 10 offres d’emploi les plus lues dans son site, du 13 au 20 mars 2015 (semaine 12).

  1. Commis de bureau
    Le Groupe Jean Coutu
    Autres emplois en Soutien administratif

  2. Opérateur de fabrication
    L´Oréal Canada
    Autres emplois en Génie, biopharmaceutique, sciences et techniques scientifiques

  3. Préposée à la chaine de production
    Groupe Marcelle
    Autres emplois en Construction, production et manutention

  4. Agent(e)
    Le Collège des médecins du Québec
    Autres emplois en Soutien administratif

  5. Commis de bureau
    Gestion Bi-Eau Pure
    Autres emplois en Soutien administratif

  6. Superviseur de Production 80K
    GB Groupe conseil
    Autres emplois de Cadres supérieurs et haute direction

  7. Emballeur/emballeuse de contenant de verre
    O-I Canada Corp.
    Autres emplois en Construction, production et manutention

  8. Agent de sécurité
    Casino de Montréal
    Autres emplois en Droit et dans les métiers reliés à la protection du public

  9. Comptable / Commis-Comptable
    Xtreme International / Via-Val Transport
    Autres emplois en Comptabilité, finance et assurance

  10. Préposé aux appareils de jeux électroniques
    Casino de Montréal
    Autres emplois en Restauration, hôtellerie, tourisme et loisirs

  11. Jobboom vous propose aussi


    Pour mettre toutes les chances de votre côté

    • La trousse du chercheur d'emploi actif
      Jobboom met à votre disposition une panoplie d’outils et de conseils couvrant tous les aspects de la recherche d’emploi et qui vous aideront à structurer votre démarche d’emploi.
    • La base de la recherche d’emploi
      Comment définir ses objectifs, où trouver des offres d’emploi et bien préparer sa candidature.
    • La base du CV
      Les différents modèles de CV, comment élaborer la lettre de présentation, les éléments à retenir et à éviter.
    • La base de l’entrevue d’embauche
      Comment déjouer les questions-pièges, bien préparer l’entrevue et adopter la bonne attitude.

5 formations gagnantes dans l’éducation et les services sociaux [Infographie]

5_formations_gagnantes_service_social

Vous souhaitez que votre carrière vous permette d’aider votre prochain? Les secteurs de l’éducation et des services sociaux offrent une panoplie de possibilités d’emploi aux personnes possédant des aptitudes en intervention et un intérêt pour la relation d’aide.

Voici cinq formations qui offrent d’excellentes perspectives d’avenir dans ce secteur :



> Voir toutes les infographies de Jobboom sur le marché de l'emploi et le monde du travail

Ce secteur vous intéresse? Consultez nos offres d’emploi dans le secteur des services sociaux, des sciences sociales et de l’éducation.

Découvrez une centaine de formations gagnantes offrant d’excellentes perspectives d’emploi dans notre section Carrières d’avenir.

Les chiffres de l’emploi en février 2015

Statistiques de l'emploi en février 2015 pour le Québec et le Canada

Voici les plus récentes données sur l’emploi au Québec et au Canada selon l’Enquête sur la population active de février 2015, publiée par Statistique Canada.

L’emploi a augmenté pour un deuxième mois consécutif au Québec, en hausse de 17 000 en février par rapport à janvier 2015. Cette hausse est essentiellement due à une croissance de l’emploi à temps partiel.

Malgré cette hausse, le taux de chômage est toutefois demeuré stable à 7,4 % en raison de l’augmentation du nombre de personnes au sein de la population active.

Au cours des 12 derniers mois, l’emploi a augmenté de 44 000 (1,1 %) dans la province.

Au Canada, l’emploi n’a pratiquement pas varié en février, tandis que le taux de chômage a augmenté de 0,2 point de pourcentage pour atteindre 6,8 %, en raison d’une hausse du nombre de personnes à la recherche de travail.

Les offres d’emploi les plus populaires, du 6 au 13 mars

Illustration : iCreative3D / Shutterstock

Illustration : iCreative3D / Shutterstock

Jobboom présente les 10 offres d’emploi les plus lues dans son site, du 6 au 13 mars 2015 (semaine 11).

  1. Facteur (Agent de livraison)
    Postes Canada
    Autres emplois dans le Commerce de détail et offres de service diverses

  2. Secrétaire – commis de bureau
    Le Groupe CBS Air
    Autres emplois en Soutien administratif

  3. Administration de bureau
    Employeur confidentiel, Services familiaux et d’affaires
    Autres emplois en Soutien administratif

  4. Secrétaire à l’admission – 21 h/semaine
    Ordre des traducteurs, terminologues et interprètes agréés du Québec (OTTIAQ)
    Autres emplois en Soutien administratif

  5. Préposé aux appareils de jeux électroniques
    Casino de Montréal
    Autres emplois en Restauration, hôtellerie, tourisme et loisirs

  6. Agent de bord
    Transat A.T.
    Autres emplois en Restauration, hôtellerie, tourisme et loisirs

  7. Opérateur de production
    ArcelorMittal Montréal
    Autres emplois en Construction, production et manutention

  8. Agent des services aux contribuables
    Agence du revenu du Canada
    Autres emplois en Vente, achat et service à la clientèle

  9. Commis de bureau
    Entreprise Étoile
    Autres emplois en Soutien administratif

  10. Conseiller aux Ressources Humaines
    Bouclair
    Autres emplois en Ressources humaines et relations industrielles

  11. Jobboom vous propose aussi


    Pour mettre toutes les chances de votre côté

    • La trousse du chercheur d'emploi actif
      Jobboom met à votre disposition une panoplie d’outils et de conseils couvrant tous les aspects de la recherche d’emploi et qui vous aideront à structurer votre démarche d’emploi.
    • La base de la recherche d’emploi
      Comment définir ses objectifs, où trouver des offres d’emploi et bien préparer sa candidature.
    • La base du CV
      Les différents modèles de CV, comment élaborer la lettre de présentation, les éléments à retenir et à éviter.
    • La base de l’entrevue d’embauche
      Comment déjouer les questions-pièges, bien préparer l’entrevue et adopter la bonne attitude.

L’employeur du mois : Chartwell, résidences pour retraités

chartwell

Chaque mois, Jobboom présente le portrait d’un employeur figurant parmi les chefs de file de son secteur d’activité. Il dévoile sa culture d’entreprise, ses besoins d’embauche et ses méthodes de recrutement. Ce mois-ci : Chartwell, résidences pour retraités.

En tant que gestionnaire de plus de 170 résidences et centres d’hébergement de soins de longue durée, Chartwell est le chef de file dans le domaine des résidences pour retraités au Canada. La mission de l’entreprise est d’offrir un milieu de vie sain et valorisant pour les aînés, tout en apportant tranquillité d’esprit à leur famille.

Entrevue avec Pierre Forand Yannitsarakos, conseiller, ressources humaines chez Chartwell.

JOBBM  Quels sont les principes qui guident votre recrutement?
Pierre Forand Yannitsarakos : Nous voulons avant tout recruter des gens qui sont passionnés, qui ont à cœur le bien-être des aînés et qui souhaitent évoluer avec l’entreprise, car notre secteur est en pleine croissance. Les candidats doivent avoir le désir de faire une différence dans la vie des résidents, tout en offrant un service de qualité supérieure.

Apprenez-en plus sur Chartwell dans cette vidéo corporative.

 Quels sont les types d’emplois que l’on retrouve chez vous?
P. F. Y.: La grande majorité de nos employés évoluent dans l’une de nos 170 résidences à travers le Canada (dont 45 au Québec), mais nous avons aussi trois bureaux administratifs à Montréal, Vancouver et Mississauga.

En résidence, on retrouve une grande diversité d’emplois, principalement concentrés dans les secteurs des soins, de la vente, des services alimentaires, de l’administration, des loisirs, de la maintenance et de l’entretien ménager. Les employés des bureaux administratifs viennent quant à eux supporter l’ensemble des opérations dans les résidences.

Vous aimeriez travailler chez Chartwell? Consultez la liste des postes disponibles.

 Parmi ceux-ci, quels sont vos besoins les plus fréquents?
P. F. Y.: Comme nous sommes une entreprise en pleine croissance, nous sommes constamment à la recherche de nouveaux talents.

Pour chaque nouvelle résidence, il faut pourvoir des postes de directeur général et de gestionnaire pour chacun des services (soins, services alimentaires, maintenance, etc.), mais aussi des postes d’infirmières, d’infirmières auxiliaires, de cuisiniers, et de préposés aux résidents, pour ne nommer que ceux-là.

 Quelles sont les qualités essentielles que vous recherchez chez vos employés?
P. F. Y.: La devise de l’entreprise est «Dédiés à votre mieux-être». Nous cherchons donc des gens engagés, responsables, à la recherche de défis et capables de travailler en équipe.

La formation technique et l’expérience sont très importantes, mais les employés doivent avant tout adhérer à nos valeurs, qui sont représentées par l’acronyme RESPECT : Respect, Empathie, Service supérieur, Performance, Éducation, Contribution et Transparence. Ces valeurs sont à la base de nos relations avec les résidents, leur famille et les employés.

20150226_HR_Copro_bannière-web_632px_X359px_mosaïque_Vous faites la différence_(72dpi) (1)

 Quelles sont les qualités de Chartwell en tant qu’employeur?
P. F. Y.: Notre entreprise s’est dotée, à travers les années, d’une foule de programmes ayant pour but de valoriser la contribution de nos employés. On veut leur faire sentir qu’ils ont un impact jour après jour sur la qualité de nos services et sur la qualité de vie des résidents, et qu’ils sont au cœur du succès et de la réputation de l’entreprise.

Nous avons par exemple une semaine des employés, au cours de laquelle nous organisons différentes activités pour souligner leur contribution. Nous avons également un programme de reconnaissance, par l’entremise duquel nous célébrons entre autres chaque tranche de cinq années de service. Récemment, nous avons d’ailleurs remis un prix à un employé ayant cumulé 35 ans de service, ce qui est un bel exemple de loyauté.

Par ailleurs, le fait que nos valeurs et notre mission soient bien ancrées dans notre culture d’entreprise constitue un facteur d’attraction important. Les gens en sont déjà conscients lorsqu’on les rencontre en entrevue, et c’est souvent ce qui les attire chez nous.

 Quelles sont les possibilités d’avancement au sein de l’entreprise?
P. F. Y.: C’est pour nous une fierté de constater que nos employés évoluent et s’épanouissent avec l’entreprise. Plusieurs de nos gestionnaires ont grandi avec nous. Il n’est pas rare de voir des employés obtenir des postes de direction; c’est notamment le cas de plusieurs de nos infirmières, qui sont aujourd’hui directrices des soins dans leur résidence.

L’entreprise soutient ce type de cheminement avec un programme de mentorat, un programme de développement de la relève, de la formation continue et même un programme de bourses d’études, qui peut soutenir les employés désirant faire avancer leur carrière.

 Comment décririez-vous l’ambiance de travail chez vous?
P. F. Y.: Les résidences constituent un milieu convivial et respectueux. Pour nos résidents, c’est un milieu de vie, donc cet environnement se doit d’être professionnel, stimulant, et épanouissant.

L’entreprise mise beaucoup sur la reconnaissance, mais la plus grande valorisation que retirent nos employés vient souvent des résidents. Ils leur disent merci, leur écrivent des petits mots et font toutes sortes de petits gestes qui sont autant de sources de gratification.

De plus, le travail d’équipe est au cœur de nos actions, afin d’assurer la fluidité et la qualité des services. Tout ça contribue à développer un fort sentiment d’appartenance chez nos employés, et à instaurer une atmosphère familiale dans les milieux de travail.

Fiche technique

Nom : Chartwell, résidences pour retraités
Nombre d’employés : 13 000 à travers le Canada
Siège social : Mississauga, avec des bureaux administratifs à Montréal et Vancouver, et 170 résidences au Canada
Fondation : 2003

Consulter tous les portraits Employeur du mois.

La voix, le meilleur outil de vente des chercheurs d’emploi

Jeune femme qui parle avec un porte-voix

Photo : Edyta Pawlowska / Shutterstock

Vous passerez des heures à choisir chaque mot de votre CV et de votre lettre de présentation, mais il ne faudrait pas oublier de peaufiner votre discours oral; en effet, c’est votre voix qui pourrait vous permettre de décrocher l’emploi de vos rêves.

Des chercheurs de la Chicago Booth School of Business ont démontré que le discours oral avait un impact encore plus favorable que discours écrit sur l’évaluation des recruteurs, même lorsque les mots employés sont exactement les mêmes.

Dans le cadre de leurs travaux, dont les conclusions seront publiées dans le Journal of Psychological Science, ils ont demandé à un groupe de participants de rédiger un texte de présentation à l’intention d’une entreprise pour laquelle ils aimeraient travailler. Ce texte a ensuite été présenté à un groupe d’évaluateurs sous trois formes : écrite, audio et vidéo.

Il en est ressorti que les évaluateurs ayant entendu l’enregistrement audio avaient perçu les candidats comme plus compétents, intelligents et réfléchis que ceux ayant lu la version écrite, et se sont montrés en général plus intéressés à les embaucher.

Les chercheurs n’ont toutefois pas observé de différence notable entre l’évaluation des participants ayant vu la bande vidéo et ceux ayant entendu la bande audio.

L’importance de parler au recruteur

Que faut-il retenir des conclusions de cette étude? Pour vous vendre, rien ne vaut un entretien en personne avec le recruteur.

En ce sens, l’entrevue d’embauche sera une étape déterminante, mais toute occasion de parler de vive voix avec l’employeur sera également une occasion de marquer des points.

Si vous en avez la possibilité, tentez de parler avec la personne responsable de l’embauche avant d’envoyer votre CV, que vous souhaitiez postuler pour un poste affiché ou simplement déposer une candidature spontanée. Vous pourrez alors expliquer votre intérêt pour l’entreprise et faire en sorte que votre CV soit attendu par l’employeur avant de l’envoyer!

Vous pouvez également remettre votre CV au recruteur en main propre. L’employeur associera ainsi votre dossier à votre personnalité, et cela vous évitera que votre dossier tombe dans l’oubli. Toutefois, avant de procéder ainsi, assurez-vous que cela respecte le mode d’envoi spécifié par le recruteur dans son affichage de poste.

Faire un suivi après l’envoi d’un CV peut également être une idée judicieuse, à moins que l’employeur ait spécifié clairement dans l’offre d’emploi qu’il ne souhaitait pas que les candidats communiquent avec lui.

En savoir plus

Quels éléments du CV ne sont jamais considérés par les recruteurs?

3 recruteurs se consultent pendant une entrevue d'embauche

Photo : Monkey Business Images / Shutterstock

Pour être certain que notre CV se démarque du lot, on peut parfois être tenté de mettre toutes sortes d’informations complémentaires : activités de perfectionnement, implication communautaire, passe-temps et loisirs, etc. Mais ces détails sont-ils véritablement considérés par les employeurs? Trois recruteurs se prononcent sur la question.

Une idée de votre personnalité

«Selon moi, tous les éléments se retrouvant dans un CV sont importants. Ils sont le miroir de celui qui l’a construit. Le fait qu’un candidat choisisse d’y mettre certaines informations (et dans un certain ordre) et pas d’autres nous donne une bonne idée de la personnalité de celui-ci. Bien sûr, certaines informations, comme l’historique des emplois occupés, les formations et aptitudes, sont des incontournables.

«Cependant, le fait de trouver une section plus personnelle nous informant des activités et loisirs peut aussi être très intéressant. Je ne pense pas que ces éléments suffisent à prendre une décision de recrutement, mais ils peuvent certainement nous aider à nous faire une bonne idée du candidat et d’évaluer comment se déroulera son adaptation en milieu de travail. »

Valérie Randone, chef d’équipe et conseillère en recrutement – Amérique du Nord chez Drake International

Gare aux informations personnelles

«Certaines personnes indiquent des informations personnelles sur le curriculum vitae, comme leur âge, leur état matrimonial, etc. Nous ne tenons pas compte de ces dernières, mais plutôt de l’expérience professionnelle de la personne, de ses compétences techniques.

«Les tâches et responsabilités qui lui sont confiées dans son poste actuel ou dans ses emplois passés nous aident à déterminer si la personne peut être considérée pour les postes que nous avons à combler pour nos clients. De plus, afin d’éviter toute discrimination, il est préférable d’éviter d’inclure une photo à son CV.»

Valérie Royle, responsable, développement des affaires, marketing et communications chez Bray, Larouche et Associés

Selon l’emploi postulé

«Toute information peut être pertinente! Cependant, il est important de toujours adapter le contenu de son CV selon l’emploi pour lequel on désire postuler, afin de bien s’assurer que celui-ci réponde aux exigences du poste. Par exemple, il se peut que le fait d’ajouter une section sur ses passe-temps ne soit pas toujours un choix judicieux!»

Jean-François Girard-Berberi, Chef principal, Acquisition de talents, Rogers Communications

En savoir plus



Voir d’autres articles de la série «L’avis du recruteur».

5 formations gagnantes dans la fabrication et l’usinage [infographie]

fabrication-et-usinage

Le secteur de la fabrication industrielle offre une vaste gamme d’emplois dans toutes sortes d’industries. Bien que l’automatisation et la mécanisation transforment le secteur, le savoir-faire des travailleurs demeure la clé de la productivité. Voici cinq formations qui vous permettront d’y faire votre place.

Voici cinq formations qui offrent d’excellentes perspectives d’avenir dans ce secteur :



> Voir toutes les infographies de Jobboom sur le marché de l'emploi et le monde du travail

Ce secteur vous intéresse? Consultez nos offres d’emploi dans le secteur de la fabrication et de l’usinage.

Découvrez une centaine de formations gagnantes offrant d’excellentes perspectives d’emploi dans notre section Carrières d’avenir.