Navigation des articles

monique-soucy

Réseauter intelligemment, ou l’art de ne jamais manquer de travail

L'art de réussir sa carrière grâce au réseautage

Photo : Rawpixel.com / Shutterstock

Aujourd’hui, plusieurs emplois et même quelques carrières différentes peuvent façonner votre parcours professionnel. Un travail stable pour toute la vie, c’est de plus en plus rare! Pour réussir votre carrière, il vous faut des moyens diversifiés pour accéder à de nouvelles opportunités. La clé? Le réseautage!

Ne voyez surtout pas le réseautage comme une tâche de plus à vous imposer : c’est plutôt une façon d’être et d’agir naturelle et spontanée qui, un jour ou l’autre, portera ses fruits.

Un réseau de contacts bien développé offre un nombre inimaginable d’occasions et de solutions.

Le réseautage : une attitude

L’art de réseauter efficacement, c’est, en quelque sorte, accorder de l’intérêt à l’autre et susciter une bonne impression. Une transaction, un contrat, un poste proviennent d’abord et avant tout d’une relation.

Agissez de manière à ce que l’on se souvienne de vous – positivement bien sûr. L’impression que vous laisserez a plus d’impact que le seul fait de remettre votre CV ou de peaufiner votre profil sur les réseaux sociaux, même si ces gestes peuvent s’avérer fort pratiques.

Lorsqu’un besoin particulier survient, si vous avez un réseau de contacts autour de vous, vous aurez des gens à qui poser vos questions ou à qui faire votre demande, sachant aussi que ces personnes ont elles-mêmes un réseau de contacts.

Avec qui réseauter?

Sortez des sentiers battus; ne vous limitez pas qu’à votre milieu de travail. Vous devez identifier toutes les occasions d’entretenir des contacts qui pourraient éventuellement vous fournir de l’aide ou des informations, et ainsi faire la différence dans votre parcours de travail.

Il peut s’agir :

  • De tous vos ex-patrons et anciens collègues
  • Des étudiants lors de vos formations passées et actuelles
  • Des parents de la garderie ou de l’école, de l’équipe de hockey, de soccer
    ou du cours de danse de votre enfant
  • Des partenaires de votre cours de yoga, du gym
  • De la famille, des conjoints, de la parenté élargie
  • Des voisins, des professionnels qui vous aident
  • Des membres de comités dont vous faites partie, etc.

Tous les gens rencontrés dans ces milieux peuvent faire partie de votre réseau. Vous connaissent-ils? Que savez-vous d’eux?

Assurez-vous de laisser une empreinte positive dans vos emplois. Qui sait, vous pourriez un jour retrouver sur votre route un ex-collègue qui deviendra votre patron ou qui fera partie du comité de sélection pour un nouveau poste que vous convoitez.

Contrer l’isolement

La règle est d’éviter de vous isoler. Faites-vous connaître, entretenez les contacts que vous avez déjà et veillez à en créer de nouveaux. Vous rencontrez une nouvelle personne? Parlez-lui de votre travail, de vos compétences et intérêts et sachez l’écouter.

Les bons «réseauteurs» sont des personnes généreuses de leurs contacts et de leur expertise. Donnez avant de penser à recevoir. Vous verrez; une main tendue revient vers vous, un jour ou l’autre. Cette attitude vous ouvrira des portes. Bref, réseauter, c’est intelligent et c’est un gage de sécurité pour l’avenir!

monique-soucy
Monique Soucy

Monique Soucy cumule plus de 25 ans d’expérience en tant que coach en gestion de carrière. Elle a aidé des milliers de personnes à réussir leur réorientation, à préciser leur profil professionnel, à personnaliser leur CV et à obtenir l’emploi convoité. Elle a écrit le livre J’ai mal à mon travail, publié aux Éditions de l’Homme et distribué partout dans la francophonie.

Voir ses derniers articles »

Partager