Navigation des articles

Apprendre d’un maître

Apprendre d’un maître

Les connaissances s’apprennent à l’école. Pour acquérir une compétence pratique, par contre, rien ne vaut un stage en entreprise, un mentorat ou du coaching.

Les compétences sont un mélange de savoirs, d’attitudes et d’expériences. Un médecin, par exemple, n’a pas que des connaissances médicales. Sa compassion envers ses patients et son expérience l’aident à déterminer quels traitements sont les plus appropriés pour chaque personne.

On s’en doute, «il est plus ardu de transmettre de l’expérience et une attitude que des connaissances au sens strict», dit Roland Foucher, responsable du doctorat en relations industrielles à l’Université du Québec en Outaouais. «Un bon vendeur a du mal à expliquer pourquoi, dès qu’un client entre dans le magasin, il sait s’il achètera ou non», renchérit Dominique Bouteiller, professeur à HEC Montréal.

Mentors, compagnons et coachs

Les compétences sont néanmoins transférables. Comment?

«En permettant aux apprentis d’observer des employés d’expérience et de travailler avec eux», dit Roland Foucher. Les programmes d’alternance travail-études, le mentorat, le compagnonnage ou le coaching en sont de bons exemples. Les programmes d’apprentissage en milieu de travail (PAMT) d’Emploi-Québec aussi. Les PAMT concernent une cinquantaine d’emplois, comme coiffeur, libraire et boucher. En gros, des travailleurs d’expérience transmettent leur savoir-faire à des collègues sur une base individuelle et structurée.

Le mentorat et autres compagnonnages fonctionnent bien à deux conditions.

La première : le travailleur expérimenté veut partager son savoir et… en est capable! Les PAMT exigent d’ailleurs que les compagnons suivent une formation sur la façon d’expliquer une tâche, par exemple.

La deuxième condition : «que l’apprenti soit motivé à apprendre!» dit M. Foucher.

Un transfert intergénérationnel

Ces partages de savoirs profitent aux entreprises. En effet, «toutes les compétences qu’ont leurs employés expérimentés doivent être transmises à la génération montante», juge Robert Coppenrath, président de la firme internationale de services-conseils en gestion et en développement des ressources humaines Robert Coppenrath & associés.

Qu’il s’agisse de l’art de déléguer, de prescrire le bon médicament ou d’usiner une pièce avec le bon tour de main!