Navigation des articles

anicee-lejeune

Apprendre à composer avec un stage décevant

Passage obligé pour presque tous les étudiants, le stage est l’occasion de s’initier à la vie professionnelle. Mais comment réagir si cette expérience ne s’avère pas parfaite?

Dans un premier temps, vous devez en discuter avec votre superviseur de stage en entreprise. Bien entendu, le tact et la diplomatie sont de rigueur. L’idéal, c’est de lui rapporter avec précision les tâches que vous effectuez ou qui posent problème, dans le but de trouver ensemble des solutions.

Maryse Deschênes, directrice du service des stages et du placement de l’École Polytechnique, suggère cette formulation passe-partout : «Quand je suis arrivé en stage dans votre entreprise, je m’attendais à faire telles tâches. Mais depuis une semaine, je fais tout autre chose. Et je crains que cela ne corresponde pas aux objectifs que je m’étais fixés.»

Hydro-Québec accueille depuis les années 1990 de nombreux stagiaires. Claudette Samson, coordonnatrice des stages et journées carrières, indique que la communication est définitivement le meilleur outil. «Chaque stagiaire a un tuteur présent pour le supporter. S’il y a un malaise, il faut en parler sans tarder», souligne-t-elle. En effet, le stage ne durant généralement que quelques mois, si vous ne réagissez pas rapidement, vous perdez ainsi un précieux temps d’apprentissage.

Votre intervention reste infructueuse?

N’hésitez pas alors à vous tourner vers votre institution scolaire. «Lorsqu’un stagiaire vit une insatisfaction majeure dans le cadre de son expérience de stage ou s’il n’est pas à l’aise d’en parler avec son superviseur en entreprise, il doit en faire part le plus tôt possible au responsable des stages de son établissement scolaire. Celui-ci l’aidera à prendre du recul sur la situation et à identifier les démarches les plus appropriées pour composer avec les réalités de son stage. Un suivi est ensuite assuré par le responsable pour voir l’évolution de la situation», dit Jocelyne Levasseur, conseillère pédagogique au service de placement du Collège Ahuntsic.

Un apprentissage de la vie

Mais à quoi bon terminer un stage qui ne nous convient pas? «Un stage, c’est souvent un premier pas dans le monde du travail et dans un domaine en lien avec son programme d’études. Ce n’est pas seulement l’occasion d’intégrer des connaissances techniques. L’élève y gagne en savoir-être et en maturité. Donc, à mon sens, on peut tirer son épingle du jeu de toute expérience de stage», conclut Mme Levasseur.

Partager

SUR LE MÊME SUJET