Navigation des articles

simon-granger

5 carrières gagnantes (et payantes!) pour les gens créatifs

Jeunes gens créatifs

Photo : wavebreakmedia / Shutterstock

Il n’y a pas que dans le domaine artistique que les personnes créatives peuvent mettre à profit leurs compétences. Une foule de professions exigent une bonne dose d’inventivité et d’imagination. Voici cinq carrières gagnantes – et payantes! – qui demandent plus de créativité que vous le pensiez.

1. Ingénieur industriel

L’ingénieur industriel a pour tâche d’améliorer l’efficacité et la productivité des entreprises en maximisant l’utilisation des ressources humaines et matérielles. Il pourrait s’agir, par exemple, de réduire le temps d’attente dans la salle d’urgence d’un hôpital, ou encore de modifier l’organisation du travail dans une entreprise. S’il doit posséder un bon esprit d’analyse et une grande rigueur, l’ingénieur industriel doit aussi savoir faire preuve de créativité pour imaginer des solutions innovatrices et avant-gardistes; autrement dit, il doit constamment être en mesure de «penser en dehors de la boîte».

Formation généralement requise : baccalauréat en génie industriel
Salaire hebdomadaire moyen : 1 136 $

Voir des emplois dans le domaine de l’ingénierie

2. Informaticien

Les informaticiens sont appelés à concevoir différents outils et systèmes informatiques. Une bonne dose de créativité leur est nécessaire pour trouver les meilleures solutions en fonction des besoins de leurs clients, mais aussi pour utiliser à bon escient les nouvelles technologies qui apparaissent dans ce milieu où tout bouge vite. L’évolution rapide des technologies force d’ailleurs les informaticiens à trouver constamment de nouvelles idées, car les problèmes rencontrés ne sont jamais les mêmes!

Formation généralement requise : baccalauréat en informatique
Salaire hebdomadaire moyen : 1 085 $

Voir des emplois dans le domaine des technologies numériques

3. Ingénieur mécanicien

L’ingénieur mécanicien conçoit et planifie la fabrication d’appareils et de systèmes mécaniques ou thermiques, généralement dans un contexte de production industrielle. Sa spécialité est la matérialisation des idées, ce qui exige bien sûr une grande créativité et une forte capacité d’innovation. D’autant plus qu’on lui demande souvent d’avoir des idées grandioses, tout en respectant un budget et un échéancier serrés. Il doit aussi utiliser sa créativité pour intégrer l’utilisation de nouveaux matériaux ou des concepts comme le développement durable dans ses projets.

Formation généralement requise : baccalauréat en génie mécanique
Salaire hebdomadaire moyen : 1 085 $

Voir des emplois dans le domaine de l’ingénierie

4. Psychoéducateur

Le psychoéducateur vient en aide à des personnes aux prises avec des problèmes d’adaptation, de comportement ou de santé mentale. La clientèle va des enfants aux personnes du troisième âge. Comme chaque cas est très différent, ce professionnel doit être créatif pour imaginer des stratégies adaptées à chacun, mais aussi pour trouver une façon d’établir un lien de confiance avec ses clients, qui ne coopèrent pas toujours aisément. Il doit également posséder un fort esprit d’initiative et une grande confiance en soi.

Formation généralement requise : maîtrise en psychoéducation
Salaire hebdomadaire moyen : 1 046 $

Voir des emplois dans le domaine de l’éducation et des services sociaux

5. Orthophoniste

L’orthophoniste traite les troubles de la voix, de la parole et du langage. Il travaille avec une clientèle variée : personnes paralysées, autistes, malentendantes, bègues, etc. La créativité est donc essentielle, car il doit développer des thérapies adaptées à l’âge, aux champs d’intérêt et aux besoins de sa clientèle. Comme il travaille avec des gens éprouvant des difficultés importantes, il doit être capable d’imaginer des solutions nouvelles ou d’expérimenter différentes approches dans le cadre de son intervention.

Formation généralement requise : maîtrise en orthophonie
Salaire hebdomadaire moyen : 968 $

Voir des emplois dans le domaine de l’éducation et des services sociaux.

Les données sur les salaires sont tirées de l’enquête La relance à l’université 2013 du ministère de l’Éducation, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

simon-granger
Simon Granger

Simon Granger s'intéresse aux enjeux touchant la formation, l'orientation professionnelle et l'accession au marché du travail. Il aime le café filtre, le point-virgule et les mots croisés.

Voir ses derniers articles »

Partager