Navigation des articles

martine-lemonde

4 choses à considérer avant de se lancer comme travailleur autonome

4 choses à considérer avant de se lancer comme travailleur autonome

Photo : Africa Studio / Shutterstock

L’indice entrepreneurial québécois se porte bien : depuis 2014, travailler à son compte ou créer une entreprise est de plus en plus considéré comme un choix de carrière optimal.

L’indépendance, la satisfaction personnelle et la possibilité de réaliser son rêve sont les trois attraits principaux de ce cheminement professionnel. Le temps est peut-être venu pour vous aussi de faire le grand saut! Mais avant de passer à l’action, voici 4 éléments à considérer pour évaluer la faisabilité de votre projet.

1. Soyez conscient de votre nouvelle réalité

Le travailleur autonome est d’abord responsable de réaliser le travail demandé et de répondre aux besoins de ses clients dans les délais prescrits. Toutefois, vous devrez aussi consacrer du temps à d’autres tâches qui sont tout aussi essentielles au maintien de vos activités professionnelles.

Vous devrez répondre à vos obligations légales et fiscales, tenir votre système comptable à jour, entretenir des liens avec vos fournisseurs et vos clients actuels, et réaliser des activités de prospection et de ventes. Vous devrez consacrer du temps à ces nouvelles responsabilités même lorsque votre agenda sera bien rempli.

2. Évaluez la faisabilité de votre projet

Quels services allez-vous offrir à vos clients? Combien de travailleurs autonomes offrent ces services présentement, et à quel prix ? Quels autres services offrent-ils? Une recherche sur Internet vous permettra de découvrir l’offre de vos futurs concurrents.

S’il y a peu ou pas de compétition, c’est que vous avez un projet prometteur… ou qu’il sera difficile de réaliser ces activités en tant que travailleur autonome. En d’autres mots, soit il n’y a pas de marché pour les services que vous souhaitez offrir, soit le marché est vierge.

Si vous avez toujours été salarié, il est possible que vous considériez que le prix demandé par vos futurs concurrents est trop élevé. Vous vous dites peut-être que vous feriez un malheur, car vous êtes prêt à offrir des prix beaucoup moins chers. Soyez vigilant en ce qui concerne vos honoraires : n’oubliez pas que vous devez considérer l’ensemble des responsabilités financières qui viendront avec votre nouveau statut d’emploi.

3. Faites la liste de vos besoins

Sortez votre calculatrice et faites la liste de tout ce dont vous aurez besoin pour travailler. Surtout, faites vos calculs de façon minutieuse! Réfléchissez aux outils de travail qui vous seront nécessaires : fourniture de bureau, équipement informatique, logiciel comptable, mobilier de bureau, licence, assurance responsabilité, etc. Aurez-vous besoin d’acheter des matériaux? Vous devrez peut-être avoir recours à des fournisseurs qui exigeront un minimum d’achats.

Relevez tout ce qui concerne votre lieu de travail : coût du loyer, service de télécommunications, etc. Aurez-vous besoin d’un espace particulier? Notez aussi tout ce qui vous sera nécessaire pour la promotion de vos services : cartes professionnelles, site ou page Web, graphisme.

Dans certains cas, vous débourserez une seule fois, comme pour l’achat d’un ordinateur. Certains coûts seront récurrents, comme le prix d’une ligne téléphonique. Vous pourriez aussi avoir à payer certains services selon votre utilisation, comme la location d’un bureau utilisé quelques heures par mois pour rencontrer vos clients.

4. Considérez votre situation et vos réalités personnelles

Votre projet, bien que réaliste, pourrait échouer ou ne jamais voir le jour si les conditions gagnantes ne sont pas réunies. Il faut donc penser à vous, à votre situation familiale et à votre situation financière.

Est-ce que votre état de santé physique et psychologique actuel est favorable à ce projet? Avez-vous l’énergie nécessaire? Qu’est-ce qui pourrait présentement faire en sorte que votre projet réussisse ou échoue?

Quelles sont vos réalités et vos contraintes familiales? Comment celles-ci peuvent-elles affecter ce projet? Comment votre projet pourrait-il nuire à votre rôle parental ou à votre relation de couple ?
Quelles sont vos obligations financières? De quelle manière affectent-elles ce projet?

Soyez honnête avec vous-même et ne vous laissez pas séduire par la petite voix qui vous dit qu’il serait tellement plus confortable d’être votre propre patron. Tentez d’avoir une lecture juste de la situation. Rien ne vous empêche de mettre des choses en place pour préparer le terrain.

Vous pourriez même, si votre employeur vous le permet, trouver quelques mandats pour expérimenter pendant que vous êtes toujours en emploi.

martine-lemonde
Martine Lemonde

Martine Lemonde a plus de 20 ans d’expérience à titre de conseillère d’orientation et de conseillère en relations industrielles. Elle travaille principalement avec les adultes et les aide à définir et atteindre leurs objectifs. Elle accompagne également les entreprises à divers niveaux dans la gestion des ressources humaines.

Voir ses derniers articles »

Partager