Navigation des articles

monique-soucy

3 pièges à déjouer pour éviter le stress avant une entrevue

3 pièges à déjouer pour éviter le stress excessif en entrevue

Photo : Ruslan Grumble / Shutterstock

Passer une entrevue d’embauche engendre du stress; c’est tout à fait normal – c’est même stimulant –, mais vous devriez quand même pouvoir dormir la nuit précédente!

L’entrevue est une porte d’entrée vers un nouvel emploi; il faut absolument passer par là. Elle peut cependant devenir un moment agréable à vivre si vous savez éviter les pièges qui vous causent du stress.

1. Évitez d’alimenter vos peurs par des pensées négatives. Tenez-vous loin du festival des «S’il fallait que» : «S’il fallait que je n’obtienne pas ce poste…», «S’il fallait que je ne donne pas les bonnes réponses…», «S’il fallait que je ne me trouve plus jamais de travail…», «S’il fallait que je demeure longtemps au chômage et que je perde la face…».

2. Cessez de remettre en question vos compétences et de verser dans l’auto sabotage. Rappelez-vous que nul n’est parfait. S’il fallait l’être pour occuper un emploi, le marché du travail n’existerait même pas! Le travail nous apporte l’autonomie financière, mais il est aussi une arène, un contexte pour participer, collaborer, et exprimer une partie de soi afin d’évoluer et de s’accomplir.

3. Ne tenez pas mordicus à avoir le poste. Évitez de devenir obsédé par ce que les recruteurs veulent entendre en vous demandant de façon excessive «Que dois-je dire qui les convaincra assurément?» Vous vous imposez ainsi une énorme pression. Si vous correspondez au profil désiré, les recruteurs devraient le voir. Sinon, il se passera autre chose… et ce sera peut-être encore mieux pour vous. Rappelez-vous que vous aviez une vie avant!

Soyez vous-même

Le mieux que vous pouvez faire est de vous préparer soigneusement. Assurez-vous de bien connaître tous vos atouts pour le poste et nommez-les simplement, avec exemples ou chiffres à l’appui.

Il faut passer quelques entrevues pour goûter le plaisir d’aborder cette expérience en s’appuyant sur ce que l’on est vraiment, sans s’imposer une pression excessive. Une entrevue où vous vous contentez de présenter ce que vous savez faire, ce que vous connaissez, ce que vous êtes, ce dont vous avez besoin et ce que vous recherchez est en réalité assez simple à préparer.

Le pire qu’il puisse arriver, c’est que vous soyez le meilleur candidat pour le poste, mais que vous l’ayez raté parce que vous n’avez pas su vous décrire adéquatement.

Fixez-vous comme objectif premier de goûter au plaisir d’être sur la sellette, d’avoir toute l’attention sur vous. Soyez vous-même.

Vous pouvez même passer quelques entrevues pour des postes qui ne vous intéressent pas vraiment; vous aurez l’occasion de pratiquer cette approche tout en sentant que vous n’avez rien à perdre.

Je vous souhaite de vivre le plaisir de passer des entrevues percutantes… et sans stress excessif!

monique-soucy
Monique Soucy

Monique Soucy cumule plus de 25 ans d’expérience en tant que coach en gestion de carrière. Elle a aidé des milliers de personnes à réussir leur réorientation, à préciser leur profil professionnel, à personnaliser leur CV et à obtenir l’emploi convoité. Elle a écrit le livre J’ai mal à mon travail, publié aux Éditions de l’Homme et distribué partout dans la francophonie.

Voir ses derniers articles »

Partager