Navigation des articles

sylvie-leclerc

Les 3 dimensions clés d’une marque employeur bien définie

Les 3 dimensions clés d'une marque employeur bien définie

Photo : iryna1 / Shutterstock

Depuis quand n’avez-vous pas revisité votre marque employeur? Votre organisation a certainement évolué depuis sa définition. Or, la promesse unique que vous faites à vos employés et candidats est le reflet de ce que vous avez à vendre et de l’expérience proposée… Est-ce que vos bottines suivent toujours vos babines?

Répondez honnêtement aux cinq questions suivantes :

  • Est-ce que les candidats connaissent votre organisation lorsque vous faites de l’approche directe?
  • Est-ce que vos gestionnaires embaucheurs savent «faire une vente» aux candidats?
  • Attirez-vous toujours autant de bons candidats?
  • Est-ce que vos gestionnaires embaucheurs savent vendre votre organisation?
  • Avez-vous un bon taux de rétention des employés dans les premiers mois de leur intégration?

Si la réponse est non, votre marque employeur pourrait être en cause…

Peut-être est-il temps de la mettre à jour, ou peut-être ne l’avez-vous tout simplement pas encore formalisée.

Alors, pourquoi ne pas amorcer la réflexion? Voici trois éléments que vous devez absolument clarifier pour aller de l’avant.

1. Votre promesse employeur

Elle doit être différenciatrice : si vous dites la même chose que les autres employeurs, pourquoi un candidat opterait-il pour votre organisation plutôt qu’une autre plus connue, plus payante, ou avec une meilleure réputation?

Toutefois, vous devez demeurer authentique et trouver le juste équilibre entre ce que votre organisation est aujourd’hui et ce vers quoi elle tendra demain.

L’objectif est de trouver le fil d’Ariane qui unit les différentes facettes de la personnalité de votre marque en tant qu’employeur, et les particularités propres à chacun des groupes cibles (services, métiers…). Votre promesse ne doit pas être créée de toutes pièces.

Par souci de cohérence et de constance, cette proposition devrait être la même pour vos employés et vos candidats sur le marché. Elle peut toutefois s’exprimer sous différentes facettes selon vos différents publics cibles.

Si vous ne livrez pas ce que vous avez promis, attention au retour du balancier… Votre réputation d’employeur en pâtira.

2. L’expérience candidat/employé

Qui dit promesse, dit attentes. La promesse que vous formulez doit être bien communiquée, et ce, dès la première interaction. On ne parle pas seulement des mots, mais également des gestes, des comportements, des politiques…

Par exemple, si vous vous affichez comme un employeur flexible, mais ne démontrez aucune forme de souplesse pendant le processus de recrutement, vous ne resterez pas crédible très longtemps aux yeux du candidat.

A contrario, n’essayez pas de cacher sous le tapis vos plus vilains défauts. Assumez-les, même si vous savez qu’ils vous nuisent et annoncez vos couleurs au candidat d’entrée de jeu?

Vous n’avez pas le pouvoir de changer votre processus de recrutement en 50 étapes et savez que cela en décourage plus d’un? Jouez franc jeu; cela gère les attentes dès le départ.

Sitôt votre promesse employeur formulée, alignez vos communications (internes et externes), vos processus, politiques, programmes avec vos alliés : gestionnaires embaucheurs, collègues des communications, du marketing… Évidemment, cela peut prendre du temps, mais si vous avez un plan de match, les incohérences qui surgiront seront vite identifiées et vous pourrez les adresser. Rappelez-vous que c’est un processus itératif; ne laissez pas dormir trop longtemps votre plan d’action.

3. Votre réputation d’employeur

Ce sont toutes les perceptions et connotations qui résonnent dans l’imaginaire collectif, ou les propos qui sont tenus à l’égard de votre organisation par vos employés, aspirants employés ou candidats potentiels…

Diriez-vous qu’elle est plutôt…

  • Positive? Poursuivez le travail dans le même sens, de façon constante, et veillez à la mesurer. Avez-vous songé à un sondage sur l’expérience candidat?
  • Négative? En comprenant pourquoi, vous avez l’opportunité de renverser la tendance. Avez-vous compilé vos entrevues de départ, et réalisé des groupes de discussion?
  • Neutre? Que diriez-vous de concentrer vos efforts à faire rayonner les aspects distinctifs de votre marque?

sylvie-leclerc
Sylvie Leclerc

Sylvie Leclerc est conseillère principale, services-conseils chez Illico Hodes. L’entreprise offre aux employeurs des solutions d’attraction et d’acquisition de talents qui visent à leur faciliter la vie et à assurer une expérience attrayante et cohérente aux candidats.

Voir ses derniers articles »

Partager